La lettre de Jean Philippe MAROY

La lettre de Jean Philippe MAROYPostée le 19/01/2011 sous forme de pamphlet, mais aussi d’appel à témoins, la lettre est finalement réceptionnée par la rédaction citoyen74270.fr. Puis elle est communiquée par courriel à l’ensemble du Conseil Municipal. Elle est désormais dans le domaine public. Madame, Monsieur Durant quatre années j'ai eu le plaisir de vous servir à la mairie de Frangy où j'occupais le poste de responsable des Affaires Générales. Tout au long de cette période j'ai mené ma tâche avec rigueur, loyauté, sans le moindre esprit partisan et dans le respect de chacun. A l'Automne dernier, le Maire Alain Poyrault, propose de me reconduire pour trois ans conformément aux dispositions de mon contrat de travail. J'accepte son offre. Hélas, trois fois hélas ; cette augure ne va pas dans le sens des ambitions affichées par deux de ses adjoints qui entendent prendre les commandes de la commune en 2014. Un ultimatum est alors lancé au Maire: si ce dernier renouvelle mon engagement, ils démissionneront! Pour en finir, n'écoutant que son courage, Alain Poyrault, cède à ces exigences et me tourne le dos. Aujourd’hui, je me trouve donc au chômage par la lâcheté d'un homme pour lequel j'ai tout donné. Je laisse à chacun d'entre vous le soin de mesurer la majesté d'un tel comportement et d'en tirer les enseignements pour les mois à venir. Bien à vousJean Philippe MAROY Note de la RédactionLa liste de distribution « Conseil Municipal » est établie d’après l’Agenda/Guide 2011 diffusée à domicile.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.