Cl R
Abonné·e de Mediapart

342 Billets

6 Éditions

Billet de blog 9 août 2022

Cl R
Abonné·e de Mediapart

TER Lyon Dijon : 90 euros !

Super les transports en commun en France ! J’ai choisi de tester les vacances en bus et train pour finalement me faire taxer de 45 euros par la SNCF qui ne propose pas d’annuler son voyage quand on s’est trompé de dates.

Cl R
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Retards de 1 heure, bus détournés, au final malgré ma conscience écologique je ne suis pas certaine du tout de recommencer des vacances en transports en commun.

D’abord il y eut un train retardé de 40 mn car un bagage non identifié se trouvait à bord. Le retard étant finalement de 1heure j’ai pris un bus pour le même tarif.

Le lendemain mon bus a fait demi tour car la route était coupée suite à un glissement de terrain. Elle l’était aussi aux voitures particulières mais je n’ai pas eu le choix de mon détour : obligée de me rendre au terminus dans une ville où j’ai dû passer la journée au lieu d’être sur un chemin de randonnée.

Pour finir je prends un TER Lyon Dijon. Le prix est plutôt élevé. Je renouvelle donc ma carte régionale qui était expirée. Le tarif proposé reste plus élevé que d’habitude. Nous sommes en semaine mais en période de vacances scolaires. Je vais voir ve que ça donne sur un samedi et c’est effectivement le tarif auquel je suis habituée.

Entretemps je fais autre chose et je reviens au site prendre mon billet. Je m’aperçois une fois ma commande passée que je n’ai pas modifié la date. Je me suis trompée de jour. J’ai un billet pour samedi et non pour aujourd’hui. Aucun moyen de modifier sur le site. Je me dis que je pourrai régler cela avec le contrôleur et je prépare la somme que je dois en supplément par rapport à un billet du samedi. Je me dis que ce sera plus facile de m’expliquer avec un humain.

Peine perdue ! Mon billet n’est pas accepté. J’ai payé mais tant pis. J’aurais dû mieux lire : billet non échangeable ni remboursable ! Le contrôleur me demande 45 euros en ajoutant que j’ai de la chance de ne pas payer 90 euros. J’ai une seule autre possibilité : payer une amende de 140 euros.

Sur Twitter un robot me propose de me passer un collègue humain qui m’invite à consulter un site sur lequel je ne trouve pas comment poser une demande de remboursement ni à quelle région l’adresser.

Me voici partie pour un long labyrinthe de demande de remboursement…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Journal — Europe
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Journal — Gauche(s)
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Gauche(s)
Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »
Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Ukraine : non à la guerre de Poutine
Face à la guerre, la gauche au sens large a pris des positions divergentes, divergences largement marquées par des considérations géopolitiques. Le mot d'ordre « non à la guerre de Poutine » permet d'articuler trois plans : la résistance des Ukrainiens contre l'agression russe, les mobilisations contre la guerre en Russie, la course aux armements.
par denis Paillard
Billet de blog
« Avoir 20 ans en Ukraine » : un témoignage plus nuancé
Dans son édition du 12 septembre 2022, l'équipe de « C dans l'air » (France 5) diffusait un reportage de 4 minutes intitulé : Avoir 20 ans à Kiev. Festif, le récit omettait que ces jeunes ukrainiens font face à des impératifs bien plus cruels. M'étant aussi rendu en Ukraine, j'écris à Maximal Productions un email ré-adapté dans le présent billet afin de rappeler une réalité moins télégénique.
par vjerome
Billet de blog
Tenir bon et reprendre l’offensive
Sept mois de guerre et d’atrocités en Ukraine, un peuple héroïque qui ne rompt pas et reprend l’initiative. La perspective, même lointaine, d’une libération de l’Ukraine devrait faire taire ceux qui théorisaient l’inaction devant les chars russes, validant la disparition d’un peuple et de ses libertés.
par Yannick Jadot
Billet de blog
La gauche en France doit sortir de son silence sur la guerre en Ukraine
[Rediffusion] La majorité de la gauche en France condamne cette guerre d'agression de l'impérialisme russe, demande le retrait des troupes russes de l'Ukraine. Mais en même temps reste comme paralysée, aphone, abandonnant le terrain de la défense de l'Ukraine à Macron, à la bourgeoisie.
par Stefan Bekier