Captation des réserves des caisses de retraites du privé

Pourriez vous développer prochainement le vaste sujet de la sauvegarde des retraites du secteur privé en danger face à la réforme prochaine. Il nous est expliqué qu'il s'agit de sauver les retraites en général, alors que les caisses complémentaires agirc arrco sont gérées correctement sans péril, jusqu’à présent, il n'y a pas de déficit.

N'a t'on pas déjà puissé assez dans cette caisse agirc arrco qui concerne la majorité des Français les 3/4 pour alimenter d'autres régimes et l'ircantec qui représente la caisse retraite complémentaire de la fonction publique.Nos élus de droite et de gauche sont à l'ircantec.

Ne serais ce pas là un impôt supplémentaire pour les salariés du secteur privé ?

Le gouvernement grâce à cette réforme aspire à capter silencieusement les réserves des caisses de retraites des salariés du privé 

 agirc - arrco 71 milliards d'euros + les professions libérales cnavpl 27 milliards d'euros. 

Ces réserves sont le fruit du travail des affiliés de ces régimes (cotisants et retraités) Une telle ponction précipiterait  surement ces régimes vers la faillite.

La gestion et la ventilation des fonds de retraite privé deviendraient invisibles avec en bonus la valeur du point qui serait aussi à l'appréciation étatique ! 

Nous réalisons que les différents pouvoirs politiques ne savent ni prévoir, ni gérés dans tous les domaines. Les retraites du privé son dans le même bateau que notre France vendue à la découpe ! 

Le but est de maintenir et de financer les avantages de la retraite des régimes spéciaux du secteur public, non approvisionnés, non gérés ! 

Ou sera en réalité l'équité des retraites de tous les Français ?

J'espère que les Français serons tous suffisamment informer sur cette injustice flagrante pour contester cette triste manœuvre contre ceux qui n'ont jamais été à l’abri des fluctuations de conjonctures économiques, et qui le seront de moins en moins !

En vous remerciant d’alerter vos lecteurs en vous documentant sur ce sujet grave de conséquences pour l'équité et la pérennité des retraites de tous les Français 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.