Claire Cros

Auteur conceptuel

Son blog
5 abonnés Claire Cros | 17SWORDS' PUCK
  • 46 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • CORONA PROPAGANDA | EXISTENTIELLE. 14/X

    Par
    « Crise existentielle », expression utilisée pour se moquer, reprend du sérieux quand elle est prédite pour l’Europe après « l’autre » crise. « Être ou ne pas être », Hamlet a la tessiture de jeu la plus époustouflante dont le comique. En 2019, en France, 9900 décès à cause de la grippe et la crise existentielle n’a pas eu lieu, pas plus pendant les 50 années précédentes, après quelconque crise.*
  • CORONA PROPAGANDA | ET BATMAN. 13/X

    Par
    « Pourquoi il s’enfuit, Papa ? Il n’a rien fait de mal. » —« Il n’a rien fait de mal. Il est le héros que Gotham mérite, mais pas celui dont elle a besoin pour l’instant. Alors nous le chassons, parce qu’il peut le supporter. Parce qu’il n’est pas notre héros. Il est un gardien silencieux. Un protecteur vigilant. Un Chevalier Noir. » — « Il va faire quoi contre le virus ? » — « Rien. Justement. »*
  • CORONA PROPAGANDA | RYTHME CIRCADIEN : « À MIDI, C’EST RAVIOLIS ». 12/X

    Par
    Rythme circadien : 24 heures commandées par notre horloge biologique, dont le sommeil, phénomène mystérieux. Dans ces 24 heures, coronavirus ou non, le monde ne tourne pas plus vite derrière une seule info coupée par de grandes pensées toutes soumises à l’« occasion » de « réimaginer le monde », ou celle de « réinventer nos habitudes », et celle de « repenser notre économie ». Que de la gueule.*
  • CORONA PROPAGANDA | ET DIEU (2/2) : « OPÉRATION RÉSILIENCE ». 11/X

    Par
    « Nous ne devons avoir qu’une obsession : être uni pour battre le Covid-19 » a tweeté Macron hier, alors qu’il lançait aussi l’« Opération Résilience ». Virus Cyrulnik. …Putain. Oh putain. Non, non, NON ! …S’il y a un dieu et qu’il laisse ça aller jusqu’au bout de son ridicule, j’espère que c’est parce qu’il a honte de nous. Honte. Macron est notre création, pas la sienne, il s’en lave les mains.*
  • CORONA PROPAGANDA | ET DIEU (1/2). 10/X

    Par
    La question de Dieu, pas d’un axe religieux mais intellectuel, dès lors qu’on estime que le « monde entier » est concerné par un « fléau », n’est pourtant pas posée. La raison est simple : Dieu fait partie des « causes » et personne ne veut penser autrement qu’en « conséquences », avec infantilité et une maltraitance de l’Histoire qui, elle, a des conséquences plus dramatiques que le coronavirus.*