PUCK IS BACK | 07142020 | 010 | À UNE BASTILLE VIDE, PRÉLUDE À L’ÉPISODE 014

10e épisode des nouveaux PUCKs |: Il s’agit seulement d’annoncer l’épisode 014, qui sera une sorte de (…je déteste le mot « manifeste ») …putsch ? Ou un coup d’état virtuel ; je m’adresserai à 4 ou 5 des directeurs des plus grands maisons d’éditions et je tenterai que l’épisode leur parvienne. Il faut avancer et 2020 m’a vraiment diminuée. Donc, tant que j’y crois encore ? On le tente.

PUCK IS BACK | 07142020 | 010 | À UNE BASTILLE VIDE, PRÉLUDE À L'ÉPISODE 014 © Claire Cros

On retrouve les Années 20 dès le 011 et jusqu’au 013, donc je vous laisse ici des liens pour visualiser mieux ce dont je vais parler :

Toute la filmographie de ces deux cinéastes et à voir, mais voici les films qui sont, parce que magistraux et absolus chefs-d’œuvre, fondateurs, ceux à connaître impérativement si ce n’est déjà fait, ou à revoir sans rater un détail.

 

De Friedrich Wilhem Murnau :

  • Nosferatu, 1922

https://www.youtube.com/watch?v=9_Z19l-K5Ko

(version avec une musique contemporaine)

  • Le dernier homme (The Last Laugh, Der Lezte Mann), 1924

https://www.youtube.com/watch?v=W7yiZM-SlwI

  • L’Aurore (Sunrise : A song of Two Humans), 1927

https://www.youtube.com/watch?v=6NayFytQeBE

 

De Fritz Lang:

METROPOLIS, 1927

https://www.youtube.com/watch?v=AvtWDIZtrAE&t=5602s

(Attention, hélas, pubs qui coupent à zapper, mais c’est la meilleure version sur YouTube)

(Seul Nosferatu a des intertitres en français, mais bourrés de fautes. Les autres sont en anglais, mais on comprend quand même l’histoire, même si on ne lit pas l’anglais.)

 

Claire Cros, auteur conceptuel | clairecros.com

 

PUCK sur YouTube, Facebook,

et tous les articles sur le blog Mediapart Claire Cros, et sur puck.zone

* concepts inédits, avancés pour la première fois dans Blanc.

Suivez les liens :

https://puck.zone/

https://clairecros.com/

https://www.youtube.com/channel/UCfBzvQO1CRvPjz8VREF2HOA?

claire-cros-17swords

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.