CÉNACLE | 2020 : « La société française est totalitaire » | La charte.

En 2020, 29 personnes analysent le présent en France pour démontrer par récurrence : « La société française est totalitaire »*, victime donc non coupable, d’innocente à inconsciente, de son état, de sa collaboration à cet état. Les 50 dernières années, extensibles à 100, sont l’espace-temps du travelling de l’analyse. CÉNACLE | 2020 est diffusé en direct sur une chaîne TV, durée : 8 heures.

PUCK#80 CÉNACLE | 2020 : « La société française est totalitaire » 1_LA CHARTE © Claire Cros | cenacle2020.com | PUCK.zone | clairecros.com | 17SWORDS

LA CHARTE

Voir cenacle2020.com

Les 29 personnes composant le cénacle suivent sa charte, sont unies par un néo-humanisme.

Aucune des 29 personnes n’est un personnage public, membre ni proche d’un parti politique, n’est proche, s’en faisant disciple, d’une personne publique ou réputée, vivante, ou ayant vécu pendant les 50 dernières années, n’a de lien, contractuel ou non, avec un média.

Chaque personne affirme, quel que soit son contrat professionnel (sauf militaire), son indépendance intellectuelle et être libre de ses propos, bénéficie d’une culture générale haute, conçoit scientifiquement ou intuitivement ou conceptuellement les compétences du cénacle, possède une expérience garantie par un âge central sur la courbe de la vie, dans les 3 générations (35)37/42/47/52, est compatible avec la dimension technologique et digitale, apporte ses compétences pour seconder l’analyse, se concevant adjuvant des 28 autres personnes.

Le CÉNACLE | 2020 redémontre une analyse conceptuelle inédite publiée en 2004, mise à jour en 2019 : la société française est totalitaire / le temps que nous vivons est un « présent éternel » ; dans cette configuration, l’avenir ne peut pas exister et le passé, entraîné par la courroie du Présent*, est démembré et recomposé pour le servir. L’analyse de 2004 proposait la création d’un collège analytique critique, il devient, en 2020, le « cénacle » et reconstruit l’analyse grâce à des compétences reconnues sociétalement, permettant d’autres développements ; les spécialisations et expériences nécessaires, donc le choix des professions des 29 personnes et ce nombre, sont déterminées par l’analyse de 2004 :

_architecte (◎) _auteur conceptuel (◉) _biologiste botaniste (◎) _chef d’orchestre (◎) _chirurgien (chirurgie générale) (◎) _climatologue (◎) _épigénéticien/généticien (◎) _ergonome (◎) _ethnologue (◎) _éthologue (uniquement spécialiste du comportement animal) (◎) _géologue (◎) _grammairien (◎) _historien de l’économie (◎) _historien des religions (◎) _historien du droit (◎) _historien spécialiste 1914-1918 (◎) _historien spécialiste 1939-1945 (◎) _historien spécialiste des révolutions (◎) _historien spécialiste Renaissance (◎) _historien spécialiste XIXe siècle (◎) _informaticien (algorithmicien) (◎) _mathématicien (mathématiques pures) (◎) _médecin généraliste (◎) _océanologue (◎) _physicien (selon spécialisation) (◎) _sapeur-pompier (BSPP ou BMPM) (◎) _psychiatre (analyste option) ou neurologue (◎) _vétérinaire (avec/sans spécialisation) (◎) _xxxxx non définie (◎) 

Le cénacle | exclut strictement ce que la société (élites, médias et politique compris) utilise comme base critique actuelle : l’économie libérale, l’extrémisme, le numérique, les réseaux sociaux, les GAFAM/FANG/NATU, l’écologie/le climat (versions tendances), l’individualisme, le « temps manquant », et tous les arguments courts et causals à l’état de la société française, mais oblige à les replacer dans un flux de conséquences.

| défend de tenir quelconque objet et critique pour acquis sous la forme française ou/et globalement retenue : au contraire, objet et sa critique doivent systématiquement être tenus pour inexistants à faux.

| exclut comme référence ou clé de voûte, les thèses, schémas, exemples connus de l’Université, culturellement ou médiatiquement, issus de quelconque penseur, philosophe, sociologue, auteur, ou affilié, français ou étranger, sur les 50 dernières années, extensibles à 100 ; cette exclusion n’empêche en rien de réintroduire l’ensemble dans le stream de l’analyse, sans valorisation et de façon critique.

| exclut l’humilité universitaire, la précaution dans l’argumentation, sauf doute scientifique et délimitation de l’inconnaissance.

| exclut la forme de débat.

| ne reconnaît ni ne demande à aucune personne de neutralité idéale, mais sa vie, ses expériences, son caractère, à condition qu’ils soient conscients et évaluables en part dans l’intervention.

| conçoit l’ambition personnelle, professionnelle et intellectuelle de chaque personne, ainsi que le soutien de ses convictions dans cette ambition ; sans elles le cénacle même nie ses propres ambitions, engagements et objectifs.

| est d’un flux vif et naturel, sans aucun effet oratoire ni standard de discours.

 

Le cénacle s’engage à | construire l’analyse comme une architecture : pas un plan conclusif mais un volume parcourable par quiconque, dans lequel quiconque se reconnaisse une place. | décompresser et rendre complexes les données sociétales linéaires actuelles afin d’alléger leur poids sur la société et la soulager. | imposer son existence à quelconque analyse courante, à permettre à d’autres, notamment journalistiques, de pouvoir varier sans trahir une éthique, puisque le cénacle est un fait réel. | être la réponse à, après 50 ans et en moins de 3 ans, la finale et absolue faillite de l’intellectualité française, irréversiblement compromise avec la cruauté, la bêtise, la lâcheté, la violence, l’égoïsme, l’archaïsme et le politique. | dénoncer le broyage systémique* de l’enfance et des pré-adultes en France par l’irresponsabilité culturelle, puis intellectuelle et enfin politique des 50 dernières années.

L’analyse critique du présent de la France est en elle-même, jamais elle ne prétend se simplifier, ni ne veut être simplifiée, en dogme ni recette ; elle exclut d’être politisée par des partis existants, tous inclus dans la critique.

Le cénacle se réunit 8 heures durant, sans obligation de couvrir les 8 heures, en direct jusqu’à achèvement sur une chaîne de télévision, dans un cadre sans public.

Ce texte est au présent, affirmé, parce que ce n’est pas une proposition : que le cénacle puisse avoir lieu ou non, strictement rien ne le rendant irréalisable : je considère qu’il a eu lieu puisqu’il est pensé, fond et forme, qu’une charte le définit, et qu’il est dès à présent non niable que 29 néo-humanistes se sont réunis, de toute façon trop tard.

 Le CÉNACLE | 2020 est une production conceptuelle, comme telle, elle est à vendre.

 

* : concepts inédits de Claire Cros.

Claire Cros _ auteur conceptuel | clairecros.com, puck.zone, cenacle.com | PUCK sur YouTube | auteur de Blanc, Ariste, Ci-gît Paris, Les Méduses, le Monstre transparent publiés par © 17SWORDS exclusivement : les versions antérieures publiées ne sont pas reconnues par l’auteur. @cenacle2020

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.