La société et ses enfants volontairement blessés, endommagés, lésés [29/31 #Inktober]

Aucun adulte, à moins d’enfance maltraitée physiquement et psychologiquement, caractérisée, n’aura subi ce qu’il fait subir à ses/aux enfants du XXIe siècle ou leur laisse subir, en s’en lavant les mains et trouvant comme coupables : l’autre géniteur, l’époque, l’école et une société dite individualiste et débordée qui trouve quand même le temps de planifier et appliquer sa stratégie de bourreau.*

Cet article est en 2 parties indissociables, la suite dans :  Les enfants : rattrapez-les tous ! [30/31#Inktober]

Quand on écrit des articles, comme ça, un par jour, en tenant sa ligne, faire un bref tour, le plus superficiel (parce que je n’ai pas le temps, là, c’est Halloween dans deux jours, entre apprendre les paroles des chansons de Jack l’Épouvantail/ Marilyn Manson et tout décorer, plus les gâteaux en série, et prévoir l’atelier vraies citrouilles d’Halloween à creuser, toutes lisse, toutes belles, toutes méga oranges, x formes pour faire x expressions, tout ça), donc faire un tour, le plus superficiel de l’actualité (Non, mais c’est que j’adore Halloween. C’est mon côté gothik, c’est lié aux pirates, aussi, à cause des crânes, ça date de très très loin, en plus visuellement c’est ultra-graphique, et j’adore l’ambiance, tout ça, les araignées, les rats) et se prendre la connerie de celle française qui s’aggrave à vue d’œil (et j’ai fait chirurgien ortho toute la matinée, à percer les os en plastique d’un squelette tellement pas cher qu’il n’y avait pas de tibias, pas de péronés, pas de radius ni cubitus, ni bassin, ni côtes, ni omoplates ni clavicules, et le crâne a la mâchoires fixe et les pieds et mains sont d’une pièce. Mais ça y est, je me suis débrouillée, il est monté, parce que Tatie n’abandonne jamais, jamais, jamais, et il est exposé) …où j’en étais (je ne plaisante pas non plus avec la pâtisserie, ni le carrot cake, et encore moins son glaçage, le premier en forme de citrouille et le glaçage à part, démoulé de formes de chauve-souris, il faut aussi faire des doigts de sorcières pour l’entrée) (…sablés au curry, avec des pustules graines de courges et des ongles pointus dégoûtants en olive noire) (c’est un job, Halloween) …Ouais, donc : quand on écrit des articles comme ça, par jour, (le squelette s’appelle Oscar, bien sûr) Quand on écrit des articles comme ça, par jour, qu’on sait où on va, pourquoi et comment, et qu’il faut en plus comprendre que plus on résiste, plus la situation générale fait exprès de s’éloigner sur le plus de fausses pistes et de déni possible : ce n’est pas que ça lasse, c’est que ça fait sourire de rage et surtout ça dégoûte. Un dégoût physique. Je suis saturée de cette putain de médiocrité, de méchanceté, de bêtise à hurler. Jamais, jamais, jamais, et ça fait un moment, quand même, que je ne lâche pas ce qui se passe, ça n’a été aussi bas. Jamais. C’est sidérant.

Tout regarder aller dans le mur, voir le mur, savoir pourquoi ça y va tout droit, c’est à abandonner, mais j’ai un courage blessé à mort depuis si longtemps, son agonie au quotidien on s’habitue super vite, c’est à croire que ça ne crève jamais, c’est cool.

À Halloween, on peut tuer en pensée, et raconter un tas d’horreurs, c’est permis ; et c’est ultravalidé, j’y crois, par le souvenir des Défunts. Je ne plaisante jamais non plus avec le 1er et le 2 novembre.

J’ai tout dit dans le titre et les 400 premiers caractères. Les adultes me révulsent.

La suite dense : demain. Et ensuite, dernier article #Inktober. Je devrais l’écrire aujourd’hui, je pense qu’il serait exhaustivement ça : «  . ». D’ailleurs, pourquoi pas, on est conceptuel ou on ne l’est pas.

 

 À demain.

 

* cet article fait partie d’une série de 31 commencée le 1er octobre, dans le cadre du challenge #INKTOBER 2019, détourné par clairecros.com | puck.zone | 17SWORDS | PUCK sur YouTube

Aujourd’hui THE OFFICIAL 2019 PROMPT LIST donnait le mot :

29_INJURED [blessé (corps, orgueil) | endommagé/lésé | les blessés (groupe)]

Demain :

30_CATCH [(objet) attraper/rattraper | récupérer/collecter | (voleur, fuyard) attraper | (fautif/virus) surprendre/prendre/découvrir/voir | (chose/moment/furtifs) saisir | (attention) saisir/retenir/capter | (transport) prendre/attraper | (maladie) attraper | (dans) se prendre | (début) ne pas manquer/rater | (son) capter | (non intentionnellement) frapper | être pris dans (une fusillade)]

PUCK détourne le challenge INKTOBER 2019 © © Claire Cros | 17SWORDS

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.