Son blog
82 abonnés Miscellanées
Ses éditions
1 / 5
Voir tous
  • Licence 4

    Par
    Qu'il est doux de se sentir compris. Enfin nos campagnes vont revivre ! Le plan pour la ruralité prévoit un fort développement culturel dans nos centre villages : créations de cafés avec licence 4.
  • Si ce sont des hommes

    Par
    chemin-des-cailloux
    Aou wu wu, oua ou ou, wou aou ou ou, wu wu ou aou. Et encore, wu wu, aou wu wu. La voix du chien se mêle à mon éveil. Je me suis endormie hier sur un chemin de cailloux, près d’une rocade, à l’arrière d’un campus universitaire, sur un de ces terrains que les gens du voyage ont fui...
  • Un visa pour Gvantsa

    Par
     © Gvantsa © Gvantsa
    ... et un avion pour Qadri. Gvantsa a reçu hier à 14 h de la préfecture de Dijon un récépissé de visa pour étude d'un an renouvelable. Elle est heureuse de pouvoir continuer ses études et remercie tous ceux qui l'ont aidée. Le même jour, Qadri a été expulsé.
  • Gvantsa: une rentrée inquiète mais très entourée

    Par
    #Free Gvantsa © Jérôme Gaillard #Free Gvantsa © Jérôme Gaillard
    Gvantsa, lycéenne dijonnaise, se rendra demain, lundi matin, à son lycée. Pourra-t-elle faire son année entière ? Malgré ses lectures de Hugo et Madame de Lafayette, sa brillante progression scolaire, la force des liens qu’elle a tissés avec sa nouvelle famille, ses camarades de classe, ses professeurs, Gvantsa est toujours en l’attente d’un jugement qui lui apporterait des papiers tricolores.
  • Gvantsa pourra-t-elle faire la rentrée ?

    Par
    «C'est un sucre !» A Dijon, devant la Maison des Associations, deux jeunes filles parlent de Gvantsa. Emmenée à Metz en Centre de Rétention, brutalement, Gvantsa est leur camarade de classe. Elle est arrivée en mars 2017 de Géorgie avec son père, marié en France. Elle vit en famille avec son demi-frère, Nicolas. Mais administrativement elle reste une étrangère.
Voir tous
  • Édition Je me souviens....

    Alice

    Par
     © clR © clR
    Elle est debout, habillée d’une jupe noire avec un calicot à manches courtes, et elle a sous son chapeau un grand sourire qui illumine la brassée de fleurs serrées contre son coeur. C’est Alice. En noir et blanc sur la photo.
  • Édition Je me souviens....

    Qui paie ?

    Par
    Lorsque je vois sur les écrans le nombre de fonctionnaires mobilisés par l'état pour démolir cinq cabanes de bric et de broc, je me souviens de ce correspondant anglais de mon frère aîné qui se levait après le repas, bien droit derrière sa chaise, et remerciait mes parents.
  • Édition Je me souviens....

    J'ai dix ans

    Par
    Je me souviens quand j'entendais pour la première fois Souchon chanter "J'ai dix ans". J'en avais quelques dizaines de plus quand je me suis abonnée à Mediapart. Aujourd'hui, j'ai à peine six ans. Bon anniversaire !
  • Édition Je me souviens....

    Je me souviens de Sablé-sur-Sarthe

    Par
    sable-sur-sarthe
    Je me souviens quand j'ai déménagé à Sablé-sur-Sarthe. J'habitais depuis toujours à Dole. C'était mon sol de naissance mais pas celui de mes parents. Chez moi, le bled, c'était le 17, et nous y retournions chaque été. Quand la possibilité s'est présentée à mon père de se rapprocher de son Ouest natal, on s'est tous retrouvés à Sablé-sur-Sarthe.
  • Édition Je me souviens....

    Je me souviens du temps des sucres

    Par
     © flick © flick
Voir tous

Tel été

Par
Voir tous
  • le 29 mai 2016

    29 mai à Dijon : Fête de l'Eldo

    Par
    La lutte continue, soyez au rendez-vous : le dimanche 29 mai 2016, le cinéma l'Eldorado et son association de soutien, le collectif Eldo, vous invitent à un rassemblement festif et solidaire : braderie d'affiches, sacs et sérigraphies Eldo, petite restauration, musique, et jeux pour les enfants. Que viva Eldorado ! Ci-dessous le film d'Isabelle et Denis Blatrix sur l'Eldo-fête 2015.