Faire Part de Naissance

J'ai été conçue en aôut 1962 à Collioures, ç'avait l'air d'être un bon souvenir pour mon père, James Bonbel. Je suis née le 31 mai 1963, un vendredi, veneris dies. Depuis Dole, James nous a emmenées, Mauricette et moi, dans sa DS jusqu'à Dijon.

J'habitais un lotissement de la rue du Val d'Amour jusqu'à ce que notre rue soit baptisée. J'avais à peu près 7 ans, j'ai appris la pancarte par coeur : Rue Youri Gagarine, 1er cosmonaute 1961, voie privée.

A l'école, j'avais un amoureux, Georges. Quand j'arrivais, il venait m'empogner et on allait  se blottir. Je ne supportais pas qu'on dise que c'était mon chéri, c'était mon ami.

Après l'école, j"allais dans la forêt de Chaux, au champ de tir, ramasser les douilles et les balles avec Thierry. Après, il les revendait au ferrailleur et m'offrait un paquet de caramels au lait pour me remercier de l'avoir aidé.

L'été, on allait se baigner à la Loue. Maman remplissait sa dauphine d'enfants, une voisine sa 2CV, on prenait de la Vache qui rit pour le goûter. Je passais des heures à jouer avec la Loue, dans son courant, à me mesurer avec sa force, comme j'ai joué, aussi, à avancer dans le vent et ses rafales. L'autre moitié de l'été, c'est à l'Ile de Ré qu'on la passait, dans le bois des Goguettes. On vivait comme des sauvages pendant 3 semaines, toujours pieds nus, pour se durcir la plante. . Là, c'étaient les vagues.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.