Un petit rose au soir

Il y avait ce mercredi soir un petit rose au ciel qui sentait bon le retour des arrosoirs qu'on pose au coin d'un mur lorsque le jour a décliné.

Etait-ce la promesse des bûches toutes fraîches rentrées de la vieille ? l'idée du fou brasier que j'allais allumer ?

Après des semaines de faux bois, économisé - pas plus de deux bûches, non, ce ne serait pas raisonnable - enfin, j'avais tout près de mon  foyer un demi-stère de beau bois sec à brûler. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.