Blog suivi par 86 abonnés

Miscellanées

  • Rue de la Coue

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Les chevaux d'une Harley Davidson caracolent sur le mailLes cris des enfants sans tête s'emmêlent aux pépiements de l'alouetteUne foule de promeneurs en dimanche bulle et déambule sur une plage de temps libreUne ruelle tranquille grimpe la collineLes maisons basses des pêcheurs ont ici comme ailleurs le même air breton, portugais ou cornouaillais Leur façade blanche aux volets colorés sent bon les générations.
  • Last Walt

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
      C'était une sieste Le ciel était bleu et les façades étaient,blanches.Le soleil donnait.  J'avais retrouvé la Poésie bilingue de mon ami François. Après Poe, c'était Walt Whitman
  • De passage...

    Par | 10 commentaires | 5 recommandés
  • Les papillons noirs

    Par | 15 commentaires | 9 recommandés
    A ceux qui me font l'honneur et l'amitié de me lire, cette nouvelle de jeunesse, écrite quelques années après l'événement relaté...
  • Avril sur le fil

    Par | 35 commentaires | 6 recommandés
     Eh bien, le voilà, ce petit filet d'avril plein de gazouillis, de roucoulades, et de promesses de balades Sur le fil, à la mi-avril, mais le voilà 
  • Tentative

    Par | 10 commentaires | 7 recommandés
     © RMN © RMN
        Combien de kilomètres de mots faudra-t-il pour exprimer ce qui creuse l'écart, 
  • Le temps nous est compté

    Par | 3 commentaires | 5 recommandés
  • Soirée matinale

    Par | 11 commentaires | 6 recommandés
  • Un petit fil d'air pascal

    Par | 20 commentaires | 6 recommandés
  • Atelier

    Par | 17 commentaires | 9 recommandés
    Il écouta.Aucun bruit.Il poussa la porte.Il la poussa du bout des doigts, légèrement, avec cette douceur furtive et inquiète, d'un chat qui veut entrer.(Victor Hugo, Les Misérables, Jean Valjean) Lentement, comme en écho à la grâce timide et féline de son geste, le battant pivota sur son axe, silencieusement, d'abord à demi, puis, suite à une seconde impulsion de sa main, entièrement posée cette fois, il s'ouvrit complètement, décrivant un arc de cercle, puis vint se plaquer contre le placo qui isolait la pièce, dans cette ancienne grange aux murs de pierre de taille.