MANU militari

Ohé citoyens... ouvriers, employés, paysans, artisants, étudiants et retraités...

MANU militari

 

Ohé citoyens, ouvriers, employés paysans, artisans, étudiants, retraités ...

Soyons vigilants car Macron attends la fin du weekend pour évaluer son nombre de victimes ... de la même façon qu'il tourmentait les lézards afin qu'ils perdent leur queue pour en faire la collection (affection morbide qui présageait de son comportement ultérieur).

En plaçant le pays sous haute autorité policière, il recherche plutôt son auto-protection, puisque du pays et de ses habitants, on le sait, il se moque.

Ohé policiers, policières, et gens de la force publique, employés-salariés avec nos deniers et sensés nous protéger, ne perdez pas de vue que manifester est un droit, et que les gens savent ce qu'ils veulent quand ils marchent ... en gilet jaune ou sans, sans casque, sans bouclier ni arme et que leurs revendications ne méritent pas des matraquages et humiliations, qui n'ont rien de glorieux ni d'honorables, faits qui ne constituent en rien une sécurité publique...Il ne faut plus nous confondre avec des individus encagoulés, soumis à des ordonnateurs obscurs...

Le peuple brimé n'a rien d'un lézard que l'on peut torturer, alors marchons ensemble contre les inégalités - même si le petit souverain en fait son "p'tit caca nerveux" !!!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.