RELAXE POUR LES TROIS MILITANTS BDS DE BERLIN !

Trois militants BDS, Stavit Sinai, Ronnie Barkan, deux Israéliens juifs, et Majed Abusalama, Palestinien de Gaza, vont comparaître le 3 août prochain devant un tribunal de Berlin pour avoir interrompu, le 20 juin 2017, à l’Université Humboldt de Berlin, le discours de propagande anti-BDS d’une représentante du gouvernement israélien.

6 juillet 2020 ACTUALITÉSCampagne BDSPOUR AGIR

Trois militants BDS, Stavit Sinai, Ronnie Barkan, deux Israéliens juifs, et Majed Abusalama, Palestinien de Gaza, vont comparaître le 3 août prochain devant un tribunal de Berlin pour avoir interrompu, le 20 juin 2017,  à l’Université Humboldt de Berlin, le discours de propagande anti-BDS d’une représentante du gouvernement israélien.

Ces trois militants, qui ont par ailleurs reçu le « Copenhagen Courage Award » des mains de Mme Ninna Olsen, adjointe au maire de Copenhague, n’ont pas commis la moindre violence. Ils ont apostrophé la représentante du régime d’apartheid pour informer les participants sur son implication dans l’occupation et  la colonisation israéliennes, avec toutes leurs conséquences sanglantes.

Il s’agit d’une action de salubrité publique, d’une intervention d’assistance à peuple en danger, en l’occurrence le peuple palestinien qui subit un terrible nettoyage ethnique, comprenant le vol de terres et d’eau, la déportation de populations, le bombardement régulier de deux millions d’hommes, de femmes et d’enfants enfermés à double tour dans l’étroite enclave de Gaza, et privés de biens fondamentaux comme l’électricité, l’eau propre ou encore les médicaments, ainsi que l’emprisonnement et la torture de milliers d’enfants palestiniens.

L’Allemagne est bien placée pour savoir que ces exactions violent de nombreuses résolutions de l’ONU, la déclaration universelle des droits de l’Homme, les Conventions de Genève, tout comme la Convention internationale contre la Torture, également signée par l’Allemagne.
Comment ose-t-elle s’en prendre à des hommes et des femmes de conscience qui n’ont fait que leur devoir, en refusant de fermer les yeux sur des atrocités qu’ils connaissent d’autant mieux qu’ils sont palestinien et israéliens ?

Nous connaissons le poids du chantage à l’antisémitisme, qui consiste essentiellement à faire l’amalgame entre le judaïsme et l’Etat d’Israël. Mais c’est un chantage auquel il serait odieux de céder et qui conduirait à se rendre complice d’un autre génocide à petit feu, celui du peuple palestinien.

En outre, le jugement du 11 juin dernier de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) légitime pleinement les actions politiques de boycott, désinvestissement, sanctions (BDS) à l’encontre d’Israel. (https://www.echr.coe.int/Pages/home.aspx?p=home&c=fre)

-- ECRIRE A L’AMBASSADEUR D’ALLEMAGNE EN FRANCE
Nous vous remercions par avance d’écrire à l’ambassadeur d’Allemagne en France, Monsieur Nikolaus Meyer-Landrut, pour lui communiquer ces faits, et lui demander de transmettre votre protestation aux autorités allemandes : info@paris.diplo.de

D’autant que ces militants sont accusés d’ « agression » , alors que la vidéo de leur intervention (ci-dessous) prouve qu’ils n’ont pas exercé la moindre violence :

 

-- SOUTIEN A CES MILITANTS

Apportons notre soutien à ces trois militants :
-- en étant présent(e)s à leur procès qui se déroulera le lundi 3 août à 9 H du matin au tribunal de Berlin : Moabit Criminal Court  (Turmstrasse 91, 10559 Berlin)

-- en les aidant financièrement car la législation allemande les oblige à prendre 3 avocats (un par inculpé), et il leur est difficile de s’acquitter des 6000 euros qu’ils doivent payer. 

* On peut envoyer une participation (même modeste) en ligne sur : https://gofundme.com/f/humboldt3

* Ou bien un chèque à notre association (contre reçu) qui leur transmettra votre don : CAPJPO-EuroPalestine 16 Bis rue d’Odessa  Boite  3775014 Paris  (Merci indiquer au dos du chèque : « Militants BDS Berlin » )

 Ronnie Barkan est un dissident israélien, un militant BDS et il s’emploie fréquemment à déranger les représentants de l’apartheid. (twitter: @ronnie_barkan)

 Stavit Sinai est une dissidente israélienne juive et une activiste anti-apartheid. Elle est titulaire d’un doctorat en sociologie. (twitter: @stav_si)

 Majed Abusalama est un journaliste dont le travail a déjà fait l’objet de récompenses et il est également un militant des droits de l’homme. Il est né à Jabalia, dans la bande de Gaza. (twitter: @majedabusalama)

CAPJPO-EuroPalestine

Facebook Twitter WhatsApp

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.