claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

750 Billets

1 Éditions

Billet de blog 4 juil. 2016

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

L'uniforme à l'école: slogan insistant à droite!

Mercredi dernier, les députés Bernard Debré et Eric Ciotti ont défendu des amendements au projet de loi « Egalité et citoyenneté » en vue de la ''réintroduction de l'uniforme à l'école''. Contre-vérités historiques et perversité conceptuelle.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bernard Debré avait déjà adressé une question sur ce sujet à la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem lors de la séance de l'Assemblée nationale du 24 mai 2016 en rappelant qu'il avait déposé en janvier 2015 (avec le concours d'une quarantaine de députés, dont Eric Ciotti, déjà ; mais aussi avec Nicolas Dupont-Aignan) un projet de loi sur cette question. Attendus de ce projet de loi de janvier 2015 : « L'Ecole doit être le lieu où se forme le sentiment d'appartenance à notre communauté nationale et à la République française. C'est pourquoi des mesures à la fois symboliques et fortes s'imposent. D'abord, le port d'une tenue commune dans les établissements scolaires du premier et du second degré doit redevenir la règle ».

Deux ans auparavant, en janvier 2013, une quinzaine de sénateurs de droite (dont le seul ayant une certaine notoriété était Serge Dassault) avaient déjà déposé une proposition de loi rendant « obligatoire le port de l'uniforme ou de la blouse à l'école primaire et au collège ».

L'article 2 précisait qu'il appartiendrait « à la direction de l'établissement de déterminer le vêtement, blouse ou uniforme, qui doit être porté en son sein ». Et sans doute pour montrer qu'il ne s'agissait pas d'une proposition de ''principe'' mais d'une loi devant être effectivement appliquée, un calendrier d'application était dûment établi dans l'article 3.

Les attendus de ce projet de loi de janvier 2013 finissaient par un couplet sur « l'égalité » auquel l'ultra démocrate et égalitariste sénateur Serge Dassault ne pouvait qu'être particulièrement sensible : « L'uniforme a depuis toujours été utilisé pour symboliser un lien d'appartenance. Il n'est pas une panacée mais un outil permettant de gommer symboliquement les différences sociales, ethniques et religieuses ».

Avec une touche finale tout à fait fausse historiquement :« Le port de l'uniforme n'est plus obligatoire depuis les événements de Mai 68 ». En réalité, le port de l'uniforme (ou de la blouse uniforme) n'a jamais été obligatoire dans les écoles communales (il suffit d'ailleurs de regarder les photos de classe, même jaunies, pour le constater). Il ne l'a jamais été non plus, dans le cadre national, pour les collèges ou lycées : c'étaient des politiques d'établissement possibles, mais choisies. Et leur raison d'être était bien moins la recherche de « l'égalité » que celle d'un ''patriotisme d'établissement'' dans le champ complexe de la ''distinction''.

Historiquement, le port de "l’uniforme’’ n’a jamais été un gage « d’égalité » (même formelle) : l’obligation n’en a jamais été faite pour la masse des élèves (dans le primaire ou le primaire supérieur), mais seulement dans certains établissements secondaires qui voulaient - justement ! -‘’se distinguer’’ (les uns des autres) et ‘’être distingués’'.

A vrai dire,  on se doute qu'il y a quelque perversité à se réclamer de  « l'égalité » en l'occurrence, si l'on a bien en mémoire que ces députés-là fustigent de longue date - par exemple - le « collège unique » (en s'en prenant tout particulièrement à « l'uniformité » qu'il engendrerait) alors même qu'ils préconisent ''la mise en uniforme'' des collégiens...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Europe
Le jour où le post-fascisme a pris le pouvoir en Italie
Le parti de Giorgia Meloni a largement dominé les élections italiennes du 25 septembre. La coalition de droite devrait obtenir une majorité absolue au Parlement. Le résultat de décennies de confusionnisme et de banalisation du fascisme dans lesquels se sont fourvoyés tous les mouvements politiques de la péninsule.
par Ellen Salvi
Journal — Europe
« La droite fasciste n’a jamais disparu de la société italienne »
L’historienne Stéfanie Prezioso explique ce qui a rendu probable l’accès d’une post-fasciste à la tête du gouvernement italien. De Berlusconi en « docteur Frankenstein » au confusionnisme propagé par le Mouvement Cinq Étoiles, en passant par le drame des gauches, elle revient sur plusieurs décennies qui ont préparé le pire.
par Fabien Escalona
Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Parc éolien offshore en mer d’Oléron : le gouvernement persiste
Après un débat public très critique, une décision ministérielle publiée le 29 juillet 2022 au Journal officiel confirme la réalisation d’un parc éolien posé en Sud-Atlantique, au large de l’île d’Oléron. Malgré son éloignement des côtes, sa localisation dans le périmètre d’une zone « Natura 2000 » de protection des oiseaux ne permet pas de dissiper les inquiétudes.
par Laurent BORDEREAUX
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB