Maternité en danger: fermeture ou pas

Objet : Menace de fermeture de la maternité du CH de Saint Chamond (Loire). Lettre ouverte à Madame Agnès BUZYN Ministre des Solidarités et de la Santé Ni les Elus, ni les Usagers, ni la population ne veulent de cette fermeture. Ce bien publique qu'est notre maternité concerne une Vallée de 90000 habitants; Plus de 800 naissances par an. Un besoin urgent de GYNECOLOGUES-OBSTETRICIENS

https://youtu.be/uyuAxOvLe2o

Objet : Menace de fermeture de la maternité du CH de Saint Chamond (Loire).

 

Madame la Ministre,

Nous nous permettons de vous écrire afin de solliciter votre intervention dans le cadre des difficultés rencontrées par la maternité de Saint Chamond.

La maternité de l’hôpital du Gier à Saint Chamond a connu dans son histoire récente des difficultés. Déjà menacée de fermeture lorsque l’agence régionale de santé avait évoqué une fermeture pour les maternités de moins de 1000 naissances, aujourd’hui elle se retrouve face à une difficulté conjoncturelle.

En effet, l’activité de la maternité est constante et soutenue. Pourtant trois médecins gynécologues du service ont décidé, pour des raisons personnelles, de quitter l’établissement.

Ainsi, très rapidement, le service doit avoir trouvé des remplaçants à ces médecins s’il veut rester ouvert.

D’ores et déjà, le GHT de Saint-Étienne a apporté son soutien puisque des médecins stéphanois sont présents sur site depuis le 1er janvier 2018. Mais la pérennité est menacée si des solutions concrètes ne sont pas trouvées.

A ce jour il y a des candidatures (22) mais il semblerait que la direction ne se donne pas les moyens de les prendre en considération et s’orienterait prioritairement vers un centre de périnatalité sans hébergement.

Avec 800 naissances par an, la maternité assure aux 90000 habitants de la vallée du Gier un service de proximité indispensable à la sécurité publique.

Notre comité de soutien constitué le 24 janvier dernier suite à une réunion publique d’information compte à ce jour plus de 40 personnes et peut s’appuyer sur plus de 4000 signatures de soutien (nombre qui grandit d’heure en heure) ainsi que sur une forte mobilisation des élus (es) de la vallée du Gier.

Votre soutien nous apparait maintenant indispensable afin de préserver un service public de qualité, essentiel pour la population, en garantissant l’égalité d’accès aux soins inscrite dans nos institutions.

Comptant sur votre diligence dans la résolution de ce dossier, nous vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de notre sincère considération.

Saint Chamond, le 10 février 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.