mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart mar. 26 juil. 2016 26/7/2016 Dernière édition

Premier rendez-vous avec un homme rencontré sur internet.

Premier rendez-vous avec un homme rencontré sur Internet

Si vous voulez éviter la pizzeria, proposez vous-même le restaurant.

A l’arrivée, deux cas de figure : ou vous ne l’aviez jamais vu et ça ne pourrait être pire, ou bien vous l’aviez vu en photo mais elle datait d’il y a quinze ans. Quoiqu’il en soit, cachez votre déception, concentrez vous sur le menu. S’il propose de vous inviter, privilégiez les asperges et les crustacés.

Vous n’échapperez pas au récit du naufrage qu’a représenté son divorce, évitez de bailler ou de piquer du nez. Ne calculez pas mentalement le montant de la pension alimentaire qu’il doit verser chaque mois quand il vous révèle le nombre de ses enfants.

Intéressez vous ensuite à sa profession. S’il ne fait rien, intéressez vous à ses études, s’il n’en a pas fait, demandez lui où il est allé en maternelle. Attention, on ne doit pas exiger ses diplômes dès le premier rendez vous ! Laissez le parler, hochez la tête, souriez une fois toutes les 40 secondes, mais évitez les questions, cela rallonge son temps de parole et débouche invariablement sur des tirades interminables d’ennui dont vous ne sortirez pas vivante.

La météo reste un sujet neutre.

Attention ! On peut coucher dès le premier soir mais pas aller au cinéma. En effet il est important de dialoguer et au cinéma, les gens protestent si vous parlez à haute voix pendant le film.

Quelques règles de sécurité :

Ne lui donnez pas rendez vous dans une ruelle sombre ou un coupe-gorge, vous pourriez être tentée d’en finir avec lui de manière sanglante.

S’il vous propose un dernier verre, dites lui que vous conduisez, même si vous êtes venue à pied. Ne montez pas en voiture avec lui, si vous avez un accident, il faudra témoigner ou l’accompagner à l’hôpital.

S’il veut vous épouser dès le premier rendez- vous, fuyez, il ne doit pas savoir se faire cuire ne serait-ce que des pâtes. S’il vous plait, ne lui montrez pas qu’il vous plaît, attendez le trente-huitième ou trente-neuvième rendez-vous, pour confirmation, vous êtes peut-être dans un moment de faiblesse passagère. S’il ne vous demande pas votre téléphone, sachez rester digne mais rayez la portière de sa voiture tout le long avec votre bague ou votre clé d’appartement.

S’il vous demande votre téléphone et que vous n’avez aucune intention de le revoir, donnez-lui celui de votre mère.

Colcase

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Chère Lily Rush Colcase,

Enfin un billet utile ! Vos recommandations en aideront plus d'une, j'en suis sûre.

Je me permets juste de rajouter le " Je suis séparé de ma femme mais nous vivons sous le même toit, en bons amis. D'ailleurs nous faisons chambre à part."

Mensonge éhonté.

Une fois que le drôle (souvent très séduisant d'ailleurs !) aura goûté à une étreinte sauvage et torride dans vos bras, il se rappellera soudain qu'il aime son épouse et vous laissera tomber comme un kleenex usagé. C'est marrant comme on peut avoir des trous de mémoire parfois.... Pas très décidé