Gilets Jaunes : La Police à moto masque ses plaques d’immatriculation ! (vidéo)

Samedi 20 Avril 2019, lors de l’acte 23 des gilets jaunes à Paris, une partie des effectifs de la Police à moto roulait avec des véhicules dont les plaques d’immatriculation étaient recouvertes de ruban adhésif.

Après l’absence récurrente du port de matricule (numéro RIO) sur leurs uniformes dans le cadre des manifestations Gilets Jaunes (article de libération de mars 2019), voilà qu’une nouvelle étape dans la dissimulation d’identité des policiers vient d’être franchie.


Peut-être n’est ce pas la première fois, mais c’est en tout cas la première preuve de la volonté manifeste de policiers d’empêcher que l’on puisse les identifier a posteriori grâce à la plaque d'immatriculation de leurs véhicules.


En plus d’être condamné par la loi, l’absence de plaque d’immatriculation sur un véhicule de la Police dans le contexte ultra répressif actuel pose de réelles questions quant aux intentions qui peuvent se cacher derrière la pose de ce ruban adhésif.

Vidéo Facebook montrant les différentes motos avec leurs plaques d'immatriculation masquées


Une moto de la police présente lors de l'acte 23 des gilets jaunes dont la plaque d'immatriculation est masquée pour être non identifiable © Alexandre Queval Une moto de la police présente lors de l'acte 23 des gilets jaunes dont la plaque d'immatriculation est masquée pour être non identifiable © Alexandre Queval

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.