"Suicidez-vous!" : L'indignation sélective des médias. Ce qu'il s'est vraiment passé.

En pleine tempête médiatique depuis leur acte 23 à Paris et leur chant polémique ("suicidez-vous") entonné par une minorité d'entre eux à l'encontre des forces l'ordre, les Gilets Jaunes apparaissent une nouvelle fois comme la cible de toutes les critiques... politiques et médiatiques. Contextualisation des faits.

Slogan des gilets, jaunes, lors de l'acte 23, appelant les forces de l'ordre à les rejoindre plutôt qu'à se suicider. Slogan des gilets, jaunes, lors de l'acte 23, appelant les forces de l'ordre à les rejoindre plutôt qu'à se suicider.
Pourquoi une portion de gilets jaunes s'est-elle résolue à scander de tels propos ?
Sont-ils (seuls) coupables ?
La presse et la classe politique ont-elles l'indignation sélective ?
Quel est le contexte et quels antécédents sont à l'origine de ce slogan ?


Pour tenter d'apporter des éléments de réponse, cette vidéo nous plonge, sans temps-mort et en immersion, au cœur de la réalité non exhaustive du mouvement. Elle retrace le film des événements et le contexte ayant amené à ce moment quasi inévitable, ce 20 avril 2019, quand une partie des gilets jaunes a scandé ce chant hostile aux forces de l'ordre.


Ndla : Ce montage regroupe une grande quantité de sources vidéos diverses et issues du travail (sur le terrain et/ou au montage) de plusieurs personnes différentes. Même si vous reconnaissez des passages déjà visionnés, cette vidéo est inédite.

Deux séquences de grande qualité et plus importantes que les autres en terme de durée sont à mettre au crédit de 2 associations (collectif.s ?) : Nantes Révoltée​ et ACTA​. Une partie non négligeable du travail leur revient donc amplement.


La vidéo facebook : https://www.facebook.com/wolf.soccers.3/videos/446139059471431
Vidéo youtube : https://www.youtube.com/watch?v=sJWQjdqGmeQ

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.