Corinne Feray

Artiste photographe

Trouville-sur-Mer - France

Sa biographie
De formation artistique, avec une spécialisation en informatique éditoriale, l'image est au centre de ma vie depuis toujours. À 25 ans, j'ai découvert le monde de la mer à bord du trois-mâts barque Kaskelot, devenu depuis Le Français. Plus qu'un coup de foudre, cela a été une révélation sur le vrai sens de la vie : si la mer est un espace de liberté, il y a des règles à respecter pour bien vivre avec autrui. Après avoir photographié des équipages SNSM, un remorqueur du port du Havre, la goélette à quatre-mâts Santa Maria Manuela sur les traces de son passé de pêche morutière, c'est ce domaine qui m'a intéressée : la pêche. Pendant 5 ans, j'ai embarqué à bord de chalutiers Normands et Bretons pour comprendre ce métier rude, codé, complexe, l'un des plus dangereux au monde. Avant d'approcher ce milieu, je regardais ces hommes-là avec un mélange de crainte et d'admiration. La relation des marins-pêcheurs à la mer est viscérale. Ces rapports sont intenses et fusionnels. Leur perception de la vie est bien différente de la nôtre, terriens. Les sacrifices consentis à l'océan la rendent parfois marginale. Il m'a paru intéressant de donner ma vision et ma sensibilité féminine sur ce sujet. La mienne peut être qualifiée d’hypersensibilité, avec ce que cela suppose d’émotions ressenties. En cette période de crise sanitaire, j'ai dû me recentrer sur d'autres sujets. J'explore actuellement mon lieu de vie dans ses changements.

Ses favoris