Empreintes de pas (traduction d'un poème d'Orlando Pichardo)

Huellas est un poème d'Orlando Pichardo, auteur vénézuélien, extrait de son recueil Ella: la palabra (2005).

Huellas

 

Recorremos las mismas calles

Las huellas, ¿cuáles huellas?

Se repiten en el eco de feroces neblinas

La noche,

sudor de piedra

afila su silencio

y en el desfiladero del tiempo

agotadas presunciones van cayendo

Ciega la humanidad es un revuelco de tropiezos

El hombre pretende emular a la muerte

Y con guadaña de odio

Ciega su fugaz instante

 

Empreintes de pas

 

Nous parcourons les mêmes rues

les empreintes de pas, quelles empreintes?

Se répètent dans l’écho de féroces brumes

La nuit,

sueur de pierre

aiguise son silence

et le défilé du temps

d’épuisées présomptions vont tombantes

Aveugle l’humanité est un ramassis de faux pas

L’Homme prétend émuler la mort

Et avec sa faux de haine

Aveugle son fugace instant

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.