Somaris de Poesía de qué (traduction de poèmes de Gustavo Pereira)

Ces textes sont des somaris, poèmes de forme brève, propres à Gustavo Pereira, auteur vénézuélien. Ils sont extraits de son recueil Poesía de qué (1970).

Somaris

 

1.

 

Cansado de meditar sobre las alienaciones humanas

    el filósofo se orinó al revés.

 

Fatigué de méditer sur les aliénations humaines

    le philosophe a pissé à l’envers.

 

2.

 

Tenía razón Buda

                                    la carne es la carne.

 

Il avait raison Bouddha

                                             la chair est la chair.

 

3.

 

Cuando logró ser conocidos por todos

                                                             trató de ocultarse.

 

Quand il a réussi à se faire connaître de tous

                                                                        il a tenté de se cacher.

 

4.

 

En el año 1969 cuando el hombre puso el pie en la luna

yo estaba con mis anzuelos tratando de capturar la cena.

 

Durant l’année 1969 quand l’homme posa un pied sur la lune

moi j’étais avec mes hameçons en train d’essayer d’attraper le dîner.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.