Les Morts Pays - Fragments

93200016

Fragments

Je suis ces fragments sur le papier

J’ai fui la nuit

                     et dorénavant

                     le jour de mon identité.

Je suis ces fragments,

   fragments de folie qui me capte

   fragments de songes qui me distraient

   fragments dissous de la conscience plongée

                             dans l’arborescence

                                        des confusions éternelles.

Mes mains ne peuvent cerner ma tête.

Et si j’essayais?

   L’illusion ne serait pas brisée

Je tire les ficelles de mon pantin désabusé

je tire les cartes

                         Je sais

ce miroir contient un peu plus que mon reflet
c’est le journal sans événements de ma vie

La poésie,

ce corps et dès lors l’invisible pouvoir

de suggestion

                             de cette voix intérieure.

« Tranche, la réalité n’est pas ce que tu crois ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.