Poésie à lire et à ouïr: POUR VINCENT LAMBERT

Jeudi 11 juillet, Vincent Lambert est parvenu au bout de sa vie. Les polémiques sur l’euthanasie et les conditions liées à la fin de vie se poursuivront. Il reste le souvenir d’un homme libéré des souffrances de ce monde.

 

 © JNC © JNC
A LIRE

Je ne sais rien

De la vie

Je ne sais rien

De la mort

Je sais que la mort

N’est rien

Je sais que la vie

Est tout

 

Comment je le sais ?

Je ne le sais

C’est là dans le ventre

Quelque chose

Qui bat des ailes

Un oiseau

Cherchant dans sa cage

La sortie

Un son silencieux

Et vibrant

Surgi des contrées

Sans âge

Une évidence posée

Un cadeau

Laissé par un inconnu

 

Je pense à toi

Vincent Lambert

 

Jean-Noël Cuénod

A OUÏR

JNC

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.