Cuenod
Poète et journaliste - Un regard décalé sur la France, la Suisse et toutes ces sortes de choses.
Abonné·e de Mediapart

653 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 juin 2022

CHANT D’UN AUTRE MONDE

Vous n’aimez pas la poésie ? Il n’y a rien d’original à ça. La poésie n’est même plus méprisée, elle est ignorée. Alors que tout va de travers, surtout le langage, il est temps de redécouvrir ce qui en fait la source vive. Grâce à la poésie, les mots reprennent ces couleurs et ces reliefs que les mésusages des politiciens, publicitaires et autres médiacrates ont affadies et aplanis.

Cuenod
Poète et journaliste - Un regard décalé sur la France, la Suisse et toutes ces sortes de choses.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Morceaux de soleil / Déchiquetés par les ronces... © JNC-Beaurecueil-Forge de la Poésie
Les vers ci-dessous sont construits selon l’architecture du Tanka, métrique d’origine japonaise qui, selon Wikipédia, signifie littéralement « chant court ». Elle est composée de trois vers (tercet) de 5, 7 et 5 pieds suivis, séparés par un léger écart, de deux vers (distique) de 7 pieds chacun. Le total atteint donc 31 pieds.

Le Tanka est l’ancêtre d’une forme japonaise plus connue, le Haïku, qui n’a gardé du Tanka que le tercet 5-7-5.

En poésie, le nombre de pieds est aussi essentiel que l’agencement des mots en ce qu’il donne au texte son rythme et son souffle. Et c’est la contrainte qui permet à la poésie d’éviter le « n’importe quoi » qui la vide de sa substantifique moelle.

Dans la série suivante, vous pouvez lire chaque Tanka pour lui-même, sans tenir compte des autres. Ou alors, au contraire, les lire comme une suite qui formerait unité. Ou enfin en modifier l’ordonnancement pour découvrir d’autres sensations.

Comme d’habitude, il est possible de les lire, de les écouter ou de faire les deux. Bref vous êtes libres.

A LIRE

 Chevauchant la dune

Les rayons de lune ondulent

Océan noirs reflets

                       Magma d’ombres des noyés

                       Pris dans le réseau des algues

 Fugitif reflet

L’éternité dans la flaque

Tous miroirs brisés

                       Laissez les débris du temps

                       Eux-mêmes se recoller

 L’étau de tes dents

Libère le cerveau de l’arbre

Que ton ventre accueille

                       La noix revit dans tes fibres

                       Ses débris jonchent le sol

 Uppercut du vent

Le grand verne dodeline

Rassemble ses forces

                       Il esquive son trépas

                       Qui s’effondre compté dix

 Trous de lumière

Dans le corps de la nuit

Forêt en alerte

                       L’auto passe son chemin

                       Et tout se remet en place

 Ticket de métro

Poussé par un coup de vent

A tombeau ouvert

                       Vers son dernier voyage

                       Les abysses des égouts

 Chant d’un autre monde

C’est le grillon du métro

Qui se souvient

                       Il a transporté ailleurs

                       Ses voyageurs sans boussole

Morceaux de soleil

Déchiquetés par les ronces

Comme chair à vif

                       Le sang de la lumière

                       S’écoule en gouttes de feu

 La pluie épaisse

Nourrit mousse et humus

Joie dans les sous-sols

                       Turgescence des rhizomes

                       Gestation des girolles

Jean-Noël Cuénod

A OUÏR

JNC-Beaurecueil-Forge de la Poésie

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·e·s, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis