Culture latine
Informations sur le Venezuela et l'Amérique Latine
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 oct. 2021

Venezuela : Le Pouvoir Electoral et l'Union Européenne sortent de l'impasse

Le problème suscité par les déclarations du haut représentant de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a été surmonté.

Culture latine
Informations sur le Venezuela et l'Amérique Latine
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Après une conversation téléphonique entre le président du Pouvoir Electoral,Pedro Calzadilla, et la chef de la mission d'observation électorale de l'Union Européenne (MOE-UE) pour les élections régionales et municipales 2021, Isabel Santos, le problème suscité par les déclarations du haut représentant de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a été surmonté.

La chef de la mission, Isabel Santos, s'est à nouveau engagée à suivre les règles institutionnelles décidées entre les 2 parties pour le déroulement de cette mission en écrivant sur Twitter : « Personne ne doit douter que nous respecterons notre engagement d'observer le processus électoral avec impartialité, objectivité, indépendance et non ingérence en honorant l'accord administratif signé avec le Conseil National Electoral du Venezuela et notre code de conduite. »

Elle a également fait savoir que le 28 octobre, au début de la campagne électorale, elle déploiera depuis Caracas 46 observateurs de l'Union Européenne dans tout le Venezuela et que 10 membres de la mission d'observation sont déjà sur place. Le jour des élections, la mission comptera 100 membres.

Le 29 septembre dernier, le Conseil National Electoral et l'Union Européenne ont signé un accord administratif concernant la mission d'observation électorale pour les élections régionales et municipales 2021 pour fixer les relations et les responsabilités des 2 parties lors de cet événement.

Ensuite, le haut représentant de l'Union Européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a déclaré à des médias que cette mission avait pour nut d'accompagner certains partis politiques du pays et que la légitimité de ces élections serait suspendue au rapport que présenterait cette mission. Ces affirmations ont provoqué un rejet de diverses instances vénézuéliennes, et en particulier des responsables du CNE qui ont exigé une rectification publique en rappelant à l'Union Européenne les termes de l'accord signé qui oblige la mission à être impartiale et à appliquer les principes d enon ingérence, de respect de la souveraineté et de l’autodétermination des pays. 

Cette décision est conforme à l'engagement du CNE de participer à la compréhension entre les acteurs politiques dans le cadre des processus de dialogue qui otn débuté dans le pays et sont destinés à renforcer la stabilité politique. D'où l'importance que le Pouvoir Electoral a accordé au fait que de nombreuses organisations et de nombreux organismes étrangers soient présents à ces élections.

Source originale : ALBA Ciudad

Traduction : Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
« Une grande purge est en cours à Hong Kong »
Militant hongkongais des droits des travailleurs, Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression qui réduit la société civile au silence. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui, à gauche, célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal
Dans l’ancienne colonie britannique, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.  
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky