Cyberdemomediafan

Dessinateur, bosseur

Etampes - France

Sa biographie
Nouvelle pèche, nouvelle bio. Mille défaites, la tête hors de l'eau, bientôt grattant la terre mère la tête en l'air. Je est passé par moult institutions psychiatriques, et depuis c'est célibataire. L'occasion d'appeler. La Mediapartienne me va. Des bases. Une complicité. C'était donc vrai. Autrement,1 je dessine de temps en temps maintenant, je me relis plus souvent, là, par exemple, c'est la GUEULANTE, Hoquet, Tic, TOC, thune, Pschitt, notre psychisme dans une canette de Spirit. Le doc est mort. Haha. Ma maman aussi. Ma liberté un morceau. Je m'dis, j'répète la chanson, elle groove, Au-delà, de la merde en masse, qui pue, ça on est d'accord. C'est ça ? Ou alors la merde c'est de l'étranger, d'où les murs et barbelés des fous de guerre.
Son blog
4 abonnés Je vais à pied, et vous ?
Ses éditions
Voir tous
  • Excellence, je n'ai rien lu

    Par
    Au diable les manières, à Dieu la censure.
  • Les cons et la politique

    Par
    Alors aujourd'hui, que nous pondez-vous, Diego ? Je ne sais pas, j'Erdogane, j'Espagneàdroite, je Monarquise, Je frise la Borne, je loindedarmanin, je Je majuscule, je déprime.
  • J'aimerais avoir des nouvelles de Raphaël Maillant

    Par
    C'est en regardant la trouble Faites entrer l'accusé chez un ami qui a l'habitude de RMC que j'ai cru m'étouffer d'indignation en même temps que je voyais Raphaël Maillant s'effondrer au milieu des flics quand sa condamnation à 17 ans de prison a été prononcée. Il est joli, ce mot d'indignation...
  • Si quelqu'un peut me liker ?

    Par
    Là je ne sais pas, je suis au maximum de ma liberté tous comptes bancaires égaux par ailleurs, j'ai l'humour vague scotché au cul, je sais qu'y faut pas, je vais donc parler de quelque chose. Sinon je fonds en larmes. Compris ?
  • De jolis cumulus sur les cravates électriques

    Par
    Je m'emberlificote encore les pinceaux lorsqu'il s'agit de causer Anarchie. Mais je la kiffe. Le Dieu Dollar et sa putain nous ont joué un beau tour ; il faut avoir des tripes et de l'imagination pour rejoindre la mobilisation plutôt que de se masturber frénétiquement devant des myriades de pixels érotisés.
Voir tous
Voir tous