Ranger France sur l'évolution des méthodes de vente en porte à porte

Une profession qui ne date pas d'hier

Le métier de Ranger France ne date pas d’hier. La démarche consistant à aller directement au devant des besoins du client est très ancienne. Dès le moyen-âge, le colporteur exerçait dans les campagnes une fonction d’échange et de contact précieuse. A ce titre, il était attendu et on lui réservait le meilleur accueil.

La profession a longtemps été discréditée par la pratique du hard selling. De l’après-guerre aux années 1980, le commercial à domicile était quelqu’un qui n’hésitait pas à mettre le pied dans la porte et, s’il le fallait, à en pousser vigoureusement le chambranle de l’épaule. Heureusement, cette époque est désormais révolue. Cette activité ne se serait jamais développée sans une évolution radicale de ses pratiques professionnelles.

Des méthodes de vente qui évoluent

Les professionnels de l’approche directe ont su rénover leur approche de la vente : service client, professionnalisme et démarche qualité ont redoré le blason défraichi du commercial de terrain verbeux et importun. Chez Ranger France, la relation au client est envisagée à moyen et long terme. Il ne saurait donc être question de le harceler ou de lui forcer la main. C’est en faisant la démonstration, en face à face, de la plus-value apportée par leur conseil que les commerciaux s’imposent sur les marchés les plus concurrentiels et convoités de l’époque : énergie, téléphonie, services financiers, accès à Internet…..

Ranger France a mis en place un système qualité déployé à tous les niveaux de l’acte de vente. Toute commande donne lieu à une validation téléphonique assurée par un centre d’appel dédié. Chaque contrat est vérifié, toutes les conversations enregistrées, les réclamations étudiées une par une, les informations pertinentes archivées et indexées en base de données. Tout cela conforte le client dans l’idée que derrière sa commande, toute une organisation se met à fonctionner à son service. L’engagement résolu dans cette démarche qualité a donné aux professionnels de la vente directe une crédibilité et un capital de sympathie qu’ils avaient parfois perdus.

L’encadrement de l’activité a considérablement évolué et favorisé la professionnalisation des commerciaux et de leurs méthodes de vente. Les commerciaux de Ranger France privilégient une présentation sobre et concise, savent maintenir leur sollicitation dans des limites raisonnables. Ils sont aussi porteurs d’une image qui se confond avec la leur : celle du produit dont ils se font les ambassadeurs. Le tact et la mesure sont les meilleurs garants des résultats qu’ils pourront obtenir.

Si le commercial doit être autonome, cela ne signifie pas pour autant qu’il est livré à lui-même face à l’obligation d’obtenir des résultats à tout prix. Il peut se faire aider ou accompagner lorsqu’il est en difficulté. Pour maîtriser ses prestations, Ranger France a en effet mis en place des petites structures régionales gérées par un chef d’équipe très proche du terrain et de ses équipes..

Mais le changement concerne surtout les produits et services dont le commercial à domicile est porteur. Hier, il vendait des tapis, des aspirateurs ou des aquarelles de mauvais goût ; aujourd’hui, il arrive porteur d’offres à des services indispensables. Le métier a retrouvé ses lettres de noblesse et sa visite son caractère opportun d’autrefois.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.