Chapitre 3 : L'importance de la spiritualité

Nos caractéristiques communes et les valeurs qui s’y attachent, nous les vivons chaque jour. Mais il faut aussi les faire vivre pour maintenir, sans faille, leur mise en œuvre. Il faut donc rester concentrés pour ne pas s’en distraire. Or, la richesse de la vie et l’organisation de notre société offrent de nombreuses sources de distractions qui nous incitent, avant d’être nous-même en tant que personne, à tenir un rôle de « personnage social ». En effet, grâce à lui, nous pensons pouvoir avoir une meilleure action sur les autres, mieux nous exprimer et mieux nous protéger. Car rien, aux yeux du monde, n’est plus enviable qu’une personne accomplie.

L’enjeu est donc de veiller à ne pas confondre notre « personnage social » avec ce que nous sommes mais de le prendre comme un moyen pour nous exprimer pleinement dans une forme socialement adaptée. Et pour cela, la pratique spirituelle peut nous y aider.   

Longtemps rattachée, en Occident, à la religion dans la perspective de l’être humain en relation avec les êtres supérieurs et le salut de l’âme, la spiritualité comporte aujourd’hui des significations différentes selon le contexte de son usage et se comprend également comme dissociée de la religion ou de la foi en un Dieu. Elle se rapporte, d’un point de vue philosophique, à l’opposition de la matière et de l’esprit, ou encore de l’intériorité et de l’extériorité. Elle désigne également la quête de sens, d’espoir ou de libération et les démarches qui s’y rattachent (initiations, rituels, développement personnel,...).

Je ne cherche évidemment pas à vous dire quelle forme de spiritualité choisir et quels rituels mettre en place. Je vous laisse le soin de trouver l’approche régulière qui vous corresponde le mieux pour :

  • poursuivre le travail pour mieux se connaître, car la compréhension d’autres choses commence par la connaissance de soi et ne peut jamais se passer de cette connaissance ;
  • développer notre capacité à nous apprécier à notre juste valeur.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.