Violences contre les gilets jaunes: le gouvernement responsable

Halte à la boucherie!

Les voleurs, on les met en prison, les assassins aussi, mais il ne viendrait à l'idée de personne de les mutiler.

C'est pourtant ce que fait ce gouvernement à une population dont le seul délit est de manifester.

Et même s'il y a des casseurs parmi les manifestants, est-ce une justification pour les éborgner, leur arracher des mains et des pieds? Non, au grand jamais non, ils ne sont pas pires que des assassins...

Alors, pour quel motif ce gouvernement se croit-il autorisé à cette violence?

Il devrait être poursuivi en justice, même si son chef ne risque rien tant qu'il sera président de la République (merci Mr Debré).

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.