Russie : développement du secteur associatif social et solidaire en 2019

Plus de bénévoles, plus d'associations, le système politique se crispe et se ferme, mais la société russe évolue.

Reprenant un article du portail Russie du futur (Будущее России, un site géré par Tass, inspiré par les autorités, et consacré à la mise en ligne d’informations relatives aux « projets nationaux » russes, fixés par les décrets du Président de la fédération de Russie pris au début de chacun de ses mandats, l’ASI a publié différentes données sur le développement associatif en Russie. Elle portent sur 2019, avant la crise du covid-19, qui a durement frappé ce secteur, et sont issues d’une enquête de l’agence fédérale des statistiques (Rosstat), que je n’ai pas retrouvée sur internet. 

Le point le plus marquant est le développement du nombre des volontaires intervenant dans les organisations non commerciales à vocation sociale, les SONKO, nous dirions le secteur associatif social et solidaire. Leur nombre a atteint 4 millions en 2019, pour 2,9 millions l’année précédente (+ 37 %). Il témoigne de la place particulière en Russie du bénévolat, dont j’ai donné plusieurs exemples dans ce blog, ici, , ou encore ici. En France, sachant qu'il n'est pas sur que les statistiques soient comparables, ce nombre est cependant supérieur : selon Recherches-Solidarités, 12,5 millions de français, soit 24 % d'entre eux, donnent du temps à une ou plusieurs associations. En faveur des associations sociales stricto sensu, cette proportion est de 7,2 %.

Le nombre de structures a lui même augmenté, passant de 140 000 en 2018 à 146 000 en 2019 (+ 4 %). 37 000 d’entres elles délivrent des services à caractère social, c'est leur premier domaine d’activité. 30 000 interviennent dans celui de la culture, de l’éducation physique et des sports, 26 000 dans celui de l’enseignement, de l’éducation populaire et des sciences. 

Elles ont apporté en 2019 une aide à 66 millions de personnes, dont 18 millions d’élèves ou d’étudiants, 16 millions de personnes au titre de l’accès à la culture, 15 millions au titre de l’accès aux soins, 8 millions pour des aides ou des secours sociaux, et 7 millions pour des activités sportives. 

Leurs ressources totales de 862 milliards de roubles [11 milliards d’euros], dont 56 milliards issus du budget fédéral [700 millions d’euros]. 

Russie du futur (4 août 2020) - ASI (5 août 2020)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.