Russie, covid-19, télétravail : Nestlé menacé d’une amende de 300 000 roubles

Les services d’inspection de la ville de Moscou contrôlent les entreprises qui ne respectent pas les règles sanitaires arrêtées par le maire, notamment l’obligation de mettre 30 % des employés de bureau en télétravail.

Le 5 octobre, le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a pris une série de mesures pour faire face à la remontée des cas de covid-19. Parmi celle-ci, l’obligation pour les entreprises de faire passer au 30 % des employés travaillant dans les bureaux en télétravail. Cette obligation ne s’applique pas aux secteurs de santé, de la construction aéronautique,  de l’espace, du nucléaire et de la défense. Elle est assortie de la transmission aux services de la mairie des informations personnelles évoquée dans ce billet. L’objectif est que la part des personnels présents ne dépasse pas 50 %. D’autres règles leur sont applicables, notamment de port du masque et des gants et de distanciation sociale. 

L’information nouvelle, donnée par les services d’inspection administrative et technique de la ville de Moscou, est que le contrôle de ces dispositions a débuté. 

La première entreprise menacée d’une sanction est Nestlé Russie. Elle pourrait être de 300 000 roubles (3 300 euros). Nestlé indique qu’elle remplit bien les obligations fixée par l’arrêté du maire, que 50 % de ses employés sont en télétravail, qu’elle peut fournir la liste des salariés concernés, mais qu’elle a rencontré des difficultés techniques pour déposer ces informations. 

D’autres contrôles ont été réalisés dans le quartier d’affaires de Moskva-City, et la SA Federation Tower (ЗАО "Башня Федерации ») encourrait également une amende de 300 000 roubles.  Par ailleurs, une cinquantaine de salariés et de visiteurs de Moskva-city ont été sanctionné pour défaut de masques ou de gants, le montant total des amendes s’élevant à 188 000 roubles.

Sans avoir encore atteint le pic du 7 mai dernier (6 703 cas confirmés), le nombre des cas de covid-19 est revenu à Moscou à un niveau comparable à celui de la 1ère vague, approchant les 5 000 le 16 octobre.

Nombre quotidien de cas confirmés de covid-19 à Moscou © Kommersant Nombre quotidien de cas confirmés de covid-19 à Moscou © Kommersant

Interfax (20 octobre) - Kommersant (19 octobre 2020) - Interfax (19 octobre 2020) - Interfax (5 octobre 2020) - Interfax (6 octobre 2020)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.