Moscou, covid-19 : levée prochaine du confinement des personnes âgées ?

Selon le maire de Moscou, la mesure pourrait prise d’ici un à deux mois.

Le nombre des nouveaux cas de covid-19 est pour le moment toujours en recul en Russie (cf. cet autre billet, et le graphique in fine), et les mesures sanitaires ont été significativement assouplies. Mais le confinement des personnes âgées et des personnes souffrant des maladies chroniques n’avait pas été levée. Cette mesure, qui s’applique depuis le 28 septembre dernier, consiste en une obligation pour les personnes concernées de ne pas quitter leur domicilie, sauf motif impérieux, et pour les employeurs celle de leur appliquer le télétravail. Leur carte sociale, qui leur permet en temps ordinaire de bénéficier de la gratuité ou de tarif réduit dans les transports en commun avait été désactivée.

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, a annoncé que cette mesure allait être levée. L’obligation disparaitrait, mais il continuerait d’être recommandé aux personnes concernées de rester chez soi. Le changement de régime interviendrait « bientôt », selon ses propos, mais pas immédiatement : il a évoqué comme échéance le délai d’un ou deux deux mois. Le maire a dans l’intervalle justifié ces restrictions, et appelé les Moscovites les plus âgés à se vacciner.

Je ne dispose pas de statistiques qui permette d’apprécier si cette mesure de confinement ciblée sur les personnes âgées et à risque a été efficace. Elle permet cependant d’illustrer une des spécificités de la Russie face à l’épidémie de covid-19, le choix fait très tôt de donner et de faire porter la responsabilité des mesures prises au niveau régional. 

Interfax (25 février 2021)

 © Daniel Mathieu - Données Our world in data © Daniel Mathieu - Données Our world in data

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.