ÉCOLOGIE - CLIMAT - DÉCROISSANCE

Le CLIMAT est une erreur de communication en tant que symptôme abstrait, quand des alertes palpables nous crèvent les yeux. Les acteurs d'une décroissance salvatrice seront les gens ordinaires, certainement pas les gens du gouvernement.

LE CLIMAT : UNE ERREUR DE COMMUNICATION

LA COMMUNICATION SUR LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE EST UN HABILE STRATAGÈME

- Elle divise en divers camps

- Elle désigne un symptôme abstrait

- elle ne suggère pas les actions que chacun doit mener

- Elle permet des promesses absurdes, des signatures qui engagent les suivants sur la météo future.

 Les ALERTES CONCRÈTES et tout aussi graves sont :
la pollution de la planète, des mers,
le débordement des déchets de toutes sortes y compris plastique, radioactif, armes chimiques immergées
la disparition de nombreuses espèces animales et végétales
la malbouffe chimique
la production industrielle d'objets non durables
la densité urbaine, une civilisation qui isole et éloigne de la nature
les cultures intensives, 
l'épuisement progressif des ressources
les migrations économiques
la déforestation qui prive d'oxygène et qui éradique des tribus d'humains et d'animaux,
la religion de la croissance (une bulle pour la planète)
la démographie galopante...

Il y a DES CAUSES ET DES REMÈDES. 
CHACUNE DE CES ALERTES A T-ELLE DES SOLUTIONS?

 - QUAND  LE  SAGE  DÉSIGNE:
la pollution de la planète, le débordement des déchets de toutes sortes, l'épuisement des ressources, la disparition de nombreuses espèces, la malbouffe chimique, la production industrielle d'objets non durables, la densité urbaine, les cultures intensives, les migrations économiques, l'éradication des tribus d'humains sous prétexte de déforestation, la démographie galopante,

- LES  BOUFFONS  REGARDENT  LE  CIEL  ET  LE  CLIMAT, 
et signent des accords sur la météo future, sur un symptôme abstrait, quand la patate chaude sera dans d'autres mains. Puis ils échangent des joutes verbales concernant l'action de l'humain sur le climat, ce qui dispense d'aborder les vrais sujets. 

Il serait plus opportun d'aborder médiatiquement les causes directes et les solutions concrètes.
Mais les grands décideurs préfèrent LA CROISSANCE.

 

LA  CROISSANCE  EST  UNE  BULLE pour la Planète

Croissance économique, croissance démographique... une religion nuisible.

REMÈDES ?   "Les gens" (nous) seront ACTEURS du changement, 
nous les citoyens, et non un troupeau géré par une élite sans exemplarité. 
 Élaborer une stratégie de DÉCROISSANCE, et vite, beaucoup communiquer sur ce thème.
Ne pas se diviser. Étudier les moyens d'une DÉCROISSANCE puis mettre en oeuvre. 
Se rapprocher, mettre fin à cet isolement, à cette division, s'unir pour une cause vitale.
Définir de nouvelles Valeurs. Agir ensemble.
Foutre les politicards hurlants à la poubelle comme dans certains pays (mais en tri sélectif, tout de même). 
Ressources, déchets, modérations, agriculture, sylviculture, optimiser les transports (partage). 
Créer des forums dans les cités, des lieux de rencontre, d'échange, échanger nos savoir-faire en travaillent directement chacun pour les autres selon nos compétences. Placer des travailleurs sociaux comme animateurs environnement. Promouvoir les éclaireurs de France (scouts laïques) pour former les jeunes à la vie en société... Définir ensemble des objectifs concrets avec les étapes, les indicateurs, les acteurs..... 
etc.

=================================================================

Quelques pistes accessoires:

1. Une étape de transition pour l'automobile
https://blogs.mediapart.fr/daniel-lauton/blog/271112/glf-system-innovation-vehicules-essence-et-hybride

2. Covoiturage et autostop
https://blogs.mediapart.fr/daniel-lauton/blog/210118/hitchhiking-auto-stop-transition-mobilite-une-solution-communautaire-moderne

à suivre...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.