Daniel Salvatore Schiffer

Philosophe, Ecrivain, Professeur de Philosophie de l'Art

Bruxelles - Belgique

Sa biographie
Daniel Salvatore Schiffer, né en 1957, agrégé de philosophie et titulaire d'un diplôme interuniversitaire (Bruxelles, Louvain et Liège) d'études approfondies en « esthétique et philosophie de l'art », a écrit une vingtaine d'ouvrages, dont Requiem pour l’Europe (L’Âge d’Homme, 1993), Les Intellos ou la Dérive d’une caste (L’Âge d’Homme, 1995), Les Ruines de l’Intelligence (Wern, 1996, préface de Patrick Besson), Dialogues du Siècle (Wern, 1997), Umberto Eco - Le labyrinthe du monde (Ramsay, 1998),  Grandeur et misère des intellectuels - Histoire critique de l’intelligentsia du XXe siècle (Le Rocher, 1998), La Philosophie d'Emmanuel Levinas - Métaphysique, esthétique, éthique (PUF, 2007, préface de Jacques Taminiaux), Philosophie du dandysme - Une esthétique de l'âme et du corps (PUF, 2008), Oscar Wilde (Gallimard – Folio Biographies, 2009), Le Dandysme, dernier éclat d’héroïsme (PUF, 2010), Critique de la déraison pure – La faillite intellectuelle des « nouveaux philosophes » et de leurs épigones (Bourin Editeur, 2010). Spécialisé dans la publication d'entretiens avec les grandes figures intellectuelles d’aujourd’hui, il est aussi l'auteur d'un livre intitulé Bibliothèque du temps présent - 70 entretiens littéraires et philosophiques (Éd. Le Phare, 2005), volume dont la photographe Nadine Dewit a réalisé les portraits. Ancien professeur de « littérature contemporaine » et de « civilisation moderne », dans le cadre des cours de l’Université de Grenoble, au Centre Culturel Français de Milan (Italie), il est aujourd’hui professeur de « philosophie de l’art » à l’Ecole Supérieure de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Liège et professeur invité au Collège Belgique, sous l’égide de l’Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique et le parrainage du Collège de France.
Son blog
148 abonnés A l'alarme, citoyens!

Ses favoris

  • Alep, ou l'inhumanité d'un monde immonde

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Nul, quel que soit son camp ou son parti, sa culture ou sa religion, ne peut le nier : Alep, cité martyre de la Syrie, vit aujourd'hui, ployant sous une guerre sans merci, l'une des pires tragédies que l'(in)humanité ait connue au cours de sa terrible histoire. Nos prétendues démocraties modernes, pendant ce temps-là, regardent passivement, lâchement, cette tuerie. Un monde immonde, le nôtre!
  • Epitaphe pour Greg Lake

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Le discret mais élégant Greg Lake, musicien de légende, qui fut le chanteur et bassiste des premiers groupes de rock progressif, tels King Crimson ou Emerson, Lake and Palmer, vient de s'éteindre, en ce 7 décembre de cette maudite année 2016, emporté, à l'âge de 69 ans, par un incurable cancer. Hommage en forme d' "Epitaphe", son plus beau titre !
  • Moi, Président, je ne devrais pas dire ça!

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    François Hollande, que les vrais socialistes considèrent comme le fossoyeur de la gauche, vient de se discréditer définitivement, avec ce brûlot journalistique qu'est "Un Président ne devrait pas dire ça...", aux yeux de l'opinion publique, comme de bon nombre de ses partisans, consternés. Un véritable suicide politique, par son indignité, doublé d'une fin de règne aussi pathétique qu'annoncée!
  • L'affaire Bernard Wesphael: acquitté !

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Bernard Wesphael, homme politique belge et ex-député "écolo", a été acquitté, ce 6 octobre 2016, du crime dont il était accusé depuis trois ans: le meurtre de sa femme. Ce n'est là que justice, au vu des nombreuses et graves zones d'ombre qui parsemaient son dossier juridique et, surtout, des énormes doutes qui en émergeaient!
  • Entretien avec Stéphane Barsacq: vertige de l'amour au temps présent

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Stéphane Barsacq, auteur d'importants essais sur la musique, la philosophie et la poésie, est un écrivain dont la beauté du style n'a d'égale que la profondeur de la pensée. Preuve en est son dernier livre, qui est aussi son premier roman : « Le piano dans l'éducation des jeunes filles »*. Une merveille !
  • Repenser la démocratie

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Le Prix Littéraire Paris-Liège, composé par un prestigieux jury international, vient de couronner Corine Pelluchon pour son livre intitulé "Les Nourritures - Philosophie du corps politique" (Éditions du Seuil). Un ouvrage à l'enjeu fondamental pour les temps présents, sinon pour l'avenir même de notre démocratie !
  • L'art et la culture contre le retour de la barbarie

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Liège accueille, ces jours-ci, deux événements culturels et artistiques majeurs: le Prix Littéraire Paris-Liège et, en avant-première mondiale, une importante exposition, intitulée "21, rue La Boétie", inspirée du livre éponyme d'Anne Sinclair. Il s'agit là de quelques-uns des chefs-d'oeuvre de son grand-père, Paul Rosenberg: Picasso, Matisse, Braque, Léger, Marie Laurencin... A ne pas manquer!
  • Entretien avec Luc Ferry: La révolution transhumaniste

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Comment la technomédecine et l'uberisation du monde vont bouleverser nos vies : tel est le sujet du dernier ouvrage, intitulé « La révolution transhumaniste »*, de Luc Ferry. Un livre indispensable pour comprendre les enjeux démocratiques, mais aussi l'avenir proche, de nos sociétés contemporaines. Le maître mot afin d'endiguer le potentiel danger de cette nouvelle idéologie : la régulation !
  • Après la tuerie de Nice: les indécentes leçons de morale de Sarkozy et de BHL

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Il y en a qui ne manquent pas d'air tant leur outrecuidante mauvaise foi, doublée là d'une consternante faculté d'oubli, gonfle leur ego. C'est le cas, après l'odieux attentat terroriste qui vient d'ensanglanter Nice, de Nicolas Sarkozy et de Bernard-Henri Lévy, qui, malgré leur coupable irresponsabilité dans la guerre qu'ils ont menée en Libye, continuent de vouloir faire la leçon aux autres.
  • Le bel hommage de Sarajevo à Bowie

    Par Daniel Salvatore Schiffer
    Sarajevo-Bowie : voilà un binôme qui, s'il s'avère certes intéressant, n'en demeure pas moins surprenant ! C'est là ce que la belle capitale bosniaque, ville-martyre durant la guerre en ex-Yougoslavie, vient de donner à voir en inaugurant, ce samedi 28 mai 2016, la plus grande fresque murale, au monde, en hommage à David Bowie, icône des temps modernes.