Aidons Alain Le Yaouanc !

Hier, 21:11

Aidons Alain Le Yaouanc !

Aidons Alain Le Yaouanc !

Dessin à l'encre de chine de mai 1999.

Âgé de 73 ans, l’artiste Alain Le Yaouanc est l’un des derniers piliers de l’art moderne en France. Dans le désordre, on retiendra qu’il a été parrainé par André Breton, Patrick Waldberg, Pierre Cardin… ; ami avec Louis Aragon, qui écrira sur lui nombre de textes ; ayant travaillé avec Roland Petit, Guillevic, Alain Bosquet, Aimé Maeght… Certaines de ses œuvres monumentales sont présentes au Futuroscope, mais aussi à l’étranger comme par exemple au Liban. La dernière exposition présentant ses œuvres lui a fait côtoyer Picasso, Magritte, Max Ernst, Chagall, Giacometti, Signac, Matisse…

Son amour pour le Liban lui a fait hypothéquer il y a quelques années son appartement-atelier pour financer une œuvre monumentale en marbre offerte à la ville de Beyrouth, qui lui a valu le mérite national libanais. Comptant avec une certaine naïveté sur des interlocuteurs peu fiables qui lui auront fait miroiter des projets artistiques inexistants, il arriva à l’épuisement financier.

Cet appartement-atelier, situé à Paris dans le Marais, est donc menacé de saisie, l’artiste va en être tout simplement expulsé et l'œuvre qu'il contient (50 années de travail qui auraient leur place dans un musée) probablement détruite, à la suite d’un jugement où son avocat d’alors n’a même pas jugé bon d’assurer sa défense.

Il y a quelques jours à peine, un huissier accompagné d'un Commissaire de Police et d'une dizaine de personnes ont tenté de procéder de force à son expulsion. L’artiste ayant menacé de mettre fin a ses jours, seul recours pour faire entendre sa voix, le Commissaire et l'huissier ont préféré reculer la date de l'expulsion mais celle-ci n’est évidemment pas annulée et peut avoir lieudans un futur relativement proche. Tout cela pour une dette concoctée maladroitement, actuellement détenue par une société immobilière qui souhaite effectuer une plus-value sur ce bien, et bien sûr sans que ne rentre en compte le facteur humain ni culturel.

A l’heure ou le gouvernement français aide les associations de quartiers et subventionne tout un pan de sous-culture, sous-culture qui au passage mérite parfaitement que l’on vive sans, alors que l’Etat français accepte que la ravissante, mais agressive et autoritaire, porte-parole des FEMEN ne remplace Marianne sur les timbres français, peut-on ne pas trouver aberrant que la patrie de Voltaire laisse mourir l’un de ses artistes les plus authentiques ?

Il y a quelque chose qui cloche au royaume de France… N

Rédaction en ligne, Alexandre Latsa
Lire la suite:
http://french.ruvr.ru/2013_07_29/Aidons-Alain-Le-Yaouanc-0041/

 

 

Alain Le Yaouanc - Wikipédiafr.wikipedia.org/wiki/Alain_Le_YaouancTranslate this page

Alain Le Yaouanc, né le 18 mai 1940 à Alençon, est un artiste-peintre, dessinateur, sculpteur, poète, écrivain, collagiste, illustrateur, peintre de décors de théâtre ...

Biographie - ‎Galerie - ‎Bibliographie - ‎Documents sonores

Discussion:Alain Le Yaouanc - Wikipédiafr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Alain_Le_YaouancTranslate this page

Discussion:Alain Le Yaouanc. Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aller à : Navigation, rechercher. Autres discussions [liste]. Suppression -; Neutralité ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.