Gaz de schiste- Danse nuptiale entre Fontenoy et Montebourg: entre la salsa du démon et le bal des hypocrites

Les revoilà, et ils reviendront encore et toujours, fiers de lutter contre une prétendue doctrine portée par la secte EELV.

L'un serait prêt à fracturer la roche mère avec la tête de sa propre mère, l'autre s'efforce de rendre l'écologie de droite désirable (oui celle où "tout va bien, cessons le catastrophisme: il faut juste faire confiance aux entreprises pour atteindre la croissance verte").

Ils sont beaux, ils sont jeunes et se veulent les pourfendeurs d'un certain conservatisme français. Ils ont de belles leçons à nous donner, mais ils ne veulent surtout pas passer pour des donneurs de leçons. Non, ce sont des visionnaires aveuglés par l'espoir de redresser la France, coûte que coûte. Cette France au dos courbé par les impôts, qui ne crée plus d'emplois, qui n'a plus d'avenir et qui est en plus menacée par l'obscurantisme supposé d'une faction de citoyens déterminés à ne pas laisser les pessimistes façonner notre avenir.

STOP au fatalisme! L'espoir existe, ils l'ont trouvé: ça s'appelle le gaz de schiste. Ils n'ont foutrement aucune idée de ce dont ils parlent, n'ont aucune compétence ni en matière énergétique, ni climatique, ni chimique, mais ils l'ouvrent quand même. Bah oui, y a un boulevard médiatique pour saper la crédibilité des écolos...tous les journaux adorent ça, c'en est même devenu un sport national financé par les lobbies réfractaires au changement.

Alors Madame Fontenoy, Monsieur Montebourg, j'ai tout de même un peu envie de vous dire que vous vous foutez bien de notre gueule. Et vu que je suis désobligeant je me sens obligé d'étayer mon propos.

Qui a dit: "l'utilisation des gaz non-conventionnels (...) pourrait avoir un impact considérable en terme de changement climatique"

Qui a dit: "la difficulté d'extraction de ce gaz serait encore une fois responsable d'une importante pollution atmosphérique"

Et bien c'était "NoNo Limit" aka Arnaud Montebourg, le Ministre dépassé des énergies du passé, pendant sa campagne pour la primaire socialiste. Il faut croire qu'il a confondu changement climatique et retournement de veste. En tout cas il ne tombe pas la chemise et ne mouille pas le maillot pour apporter à la France la dose d'innovation qui la fera sortir de son ornière industrielle.

Il faut surtout croire que M. Montebourg, le chantre du Made in France et du gaz de schiste en marinière, n'a pas compris grand chose aux défis industriels qui se présentaient à nous, cherchant à enclencher une troisième révolution industrielle avec l'énergie des deux précédentes. Et en plus il nous prend pour des imbéciles en utilisant des études bidons, pour justifier son manque de génie créatif, une technique maintes fois éprouvée par les lobbies qui continuent à gouverner la France par le mensonge.

Quant à Madame Fontenoy, on ne peut que sursauter devant la contradiction qu'elle est capable d'assumer. Madame a passé quinze ans à se passionner pour les océans et vouloir les protéger. Elle a même créé une fondation, la "Maud Fontenoy Fondation" qui nous dit que l'océan est notre avenir et qu'on doit le protéger. Chiche!

Parmi les entreprises partenaires de la dite Fondation, il y a de tout (Bolloré, HSBC, EuroRSCG entre autres...) car il faut ratisser large. Ratisser large les fonds marins, c'est ce que faisaient certains bateaux pour Carrefour jusqu'à ce qu'une mobilisation sans précédent (en décembre 2013) ne pousse la marque à cesser de commercialiser les poissons issus de la pêche en eau profonde. Et bien justement la Fondation Carrefour est un partenaire officiel de sa fondation! Et en 2012 Maud Fontenoy prêtait son nom à une campagne contre la pêche en eaux profondes. Dingue, non? Le hic c'est qu'apparemment Mme Fontenoy n'a eu aucun impact sur la dite entreprise - puisque sa campagne n'a entraîné aucune inflexion des achats de Carrefour - alors qu'une dessinatrice bien avisée (et non moralisatrice) a fait bien plus qu'elle pour cette noble cause.

Par ailleurs, le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GEIC) indique que l’océan nous protège des impacts du changement climatique. Le GIEC a découvert que l’océan absorbe plus de 90% de la chaleur piégée dans le système climatique à cause des émissions anthropogéniques de gaz à effet de serre. L’océan absorbe aussi un quart de nos émissions de dioxyde de carbone, ce qui provoque l’acidification de la mer à une vitesse sans précédent, détruisant les écosystèmes et fragilisant encore plus une chaîne alimentaire menacée par la prédation de l'homme et les pollutions qu'il génère.

Et donc Mme Fontenoy, compte utiliser un gaz (propane) pour en extraire un autre (méthane) et protéger les océans en même temps? Mais c'est trop bien l'écologie de droite! Où c'est qu'on signe pour polluer et garder la conscience tranquille!? J'en suis!

Alors Mme Fontenoy et M. Montebourg, tout d'abord apprenez à être cohérents. Les citoyens en ont marre des représentant(e)s politiques qui disent tout et leur contraire...et même n'importe quoi.

Et surtout apprenez à respecter vos concitoyens. Si les gaz de schiste ont été repoussés avec le succès que l'on sait, ça n'est pas à cause d'une secte participant au gouvernement.

Non, c'est grâce à la mobilisation de citoyens prêts à tout pour protéger notre patrimoine commun, celui de nos ancêtres et des générations à venir, et ce en dehors de toute affiliation politique. Et c'est ça qui redonne de l'espoir aux écologistes dont je suis: la capacité des citoyens à ne plus croire les fadaises qu'on leur rabache et à vouloir reprendre en main leur destin, sans se faire imposer des décisions venue d'une élite dégénérée par la consanguinité.

Le monde change, et il serait temps de changer la face de votre K7...ou pourquoi pas de passer au mp3 car il semble que vous ayez plusieurs générations de retard sur l'évolution de notre monde.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.