Eric Zemmour : trop, c'est trop

Eric Zemmour : trop c'est trop.

La légitimation de la torture "qui a permis d'éviter des attentats" contre la France et de l'assassinat de Maurice Audin "qui méritait 12 balles dans la peau" est absolument inadmissible.

J'ai suffisamment critiqué Emmanuel Macron par ailleurs pour saluer et son geste vis à vis de la famille de Maurice Audin et l'ouverture des archives concernant les disparus durant la guerre d'Algérie.

La censure est une question complexe et délicate, mais le racisme n'est pas une opinion, c'est un délit.

Ce n'est pas le prénom d'Hapsatou Sy qui "fait honte à la France", ce sont les propos d'Eric Zemmour.

Dans l'attente de condamnations par la justice de ses propos, j'espère des médias qu'ils auront la décence de ne plus l'inviter. J'espère des libraires que, s'ils continueront à vendre son livre, ils ne le placeront plus en tête de gondole. J'espère de ses lecteurs potentiels qu'ils n'iront pas acheter son livre.

Quelle est cette société qui permet la promotion de la haine et du meurtre ? Est-ce cela notre vivre ensemble ? Est-ce comme cela que nous voulons vivre ?

La société, la démocratie, la France elle-même n'est que ce que nous en faisons.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.