le dernier sondage IFOP

L'écart se réduirait donc au premier tour entre les deux candidats en tête. Evidemment c'est un sondage de l'IFOP...?

Cela dit, une réflexion : quel jeu joue exactement Bayrou ? Candidat sans parti, sans guère d'idées, sans envergure, que peut-il vraiment espérer, sinon...? Surtout gardons-nous bien d'oublier : en 2007, il avait déjà objectivement barré la route à Ségolène Royal. Et voilà qu'on nous le ressort et qu'on le fait monter de nouveau... Il est urgent de se demander pour quoi, non ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.