dchraiti
Ecrivaine et blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 févr. 2022

dchraiti
Ecrivaine et blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

Ya Zemmour!

Devant l'écran, chez ma mère car je n'ai pas de TV et n'en ai jamais eu, pour la première fois, je découvre le petit Moshé (prénom utilisé uniquement à la synagogue dixit Zemmour) dit Eric Justin Léon Zemmour.

dchraiti
Ecrivaine et blogueuse.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A la vue de ce petit personnage gesticulant, une joie indicible me saisit, les façons clownesques  de ce petit personnage me mettent en joie, ces façons si orientales d'agiter les mains en parlant, ce besoin de se grandir sans cesse avec ses références grandioses : Napoléon (aussi petit 1m68, Zemmour 1m73) Balzac, de Gaulle, Châteaubriand;  il endosse allègrement  le manteau des autres dans lequel il flotte, un peu perdu. Le petit homme qui a besoin de devenir grand en faisant appel aux figures majeures du panthéon français. C'est pathétique, mais poussé à l'extrême ça en devient drôle.

Zemmour signifie "olivier" en berbère et comme lui, il veut planter ses racines en profondeur,  dans cette terre française qu'il  veut faire sienne à tout prix  quitte à renier ses origines algériennes, pourtant s'il fallait  vraiment changer de nom, Zemmour c'est pas très français.  Parce qu'il a beau dire, ses parents venaient du bled et qu'il exècre ce mot l'Algérien, et il est certain que plus d'une fois on a dû le lui rappeler et lui de répondre : "Je n’aime pas le mot ‘ Algérien ‘ parce que je ne suis pas ‘ Algérien ‘ parce que l’Algérie n’existait pas. J’aime la précision et je n’ai pas la nationalité algérienne ». Ce rejet est presque pathologique car il admet en même temps ne pas être de souche française. Algériens dedans, français dehors! C'est ce qu'il rappelle, à tous, faites tout ce que vous voulez mais chez vous.

Et puis, on a beau chasser les origines, elles vous reviennent en courant. Cette anecdote croustillante racontée par un journaliste. Le jour de ses 50 ans, notre Moshé (dedans) dit Eric (dehors) organise son anniversaire en invitant tout le gratin, à la soirée déguisée sur le thème Napoléon au château de Malmaison, l’ancienne résidence de l’impératrice Joséphine. A l'époque il était journaliste politique au «Figaro». Et soudain, dans cette soirée fantastique qui se voulait si française,  les cousines qui revenaient de leur alya en Israël ont lancé de puissants youyous pas plus oriental que cette façon d'exprimer la joie. Il est vrai que pour changer de peau et faire oublier toutes ses origines, il faudrait étouffer tout sa famille sous le coussin.

Et à se demander, si Zemmour ne se déteste pas lui-même  d'abord plutôt que les musulmans de France utilisés comme exutoire de la haine qu'il se porte et citer Confucius "Un grand homme est dur avec lui-même; un petit homme est dur avec les autres." Les identités meurtrières d'Amin Maalouf devrait être le livre de chevet de notre Zemmour.

Lançons quelques joyeux Youyouyouyous pour le petit frère un peu beaucoup perdu !!!!!!!!!!!!

En ce qui me concerne, je garde volontiers mon nom et prénom et en plus j'insiste un accent circonflexe sur le "a" et un tréma sur le " i". 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal
Harcèlement, violences, faux en écriture publique : des policiers brisent « l’omerta » 
Dans un livre à paraître jeudi 1er décembre, six fonctionnaires de police sortent de l’anonymat pour dénoncer, à visage découvert, les infractions dont ils ont été témoins et victimes de la part de leurs collègues. Une lourde charge contre « un système policier à l’agonie ». 
par Camille Polloni
Journal — Énergies
Une livraison d’uranium russe repérée à Dunkerque malgré la guerre en Ukraine
Mediapart a assisté mardi, sur le port du Nord, au déchargement de dizaines de conteneurs et de fûts de substances radioactives en provenance de Russie. C’est la première fois depuis février 2022 qu’une cargaison d’uranium naturel russe est photographiée en France. 
par Jade Lindgaard
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan