Les applaudissements tus, l'Hôpital reprend la rue. Mardi 16 juin au CH de Compiègne

Au centre hospitalier de Compiègne (Oise), soignants, syndicats et manifestants venus en soutien se sont rassemblés mardi 16 juin. Blouses blanches, colère noire ... Pour eux, il n'est aucun répit.

https://www.youtube.com/watch?v=li-a28gYlC8

Des mois de grèves et de manifestations pour que dalle. C’était le bilan avant la crise sanitaire. Rien. Rien sinon des silences et du mépris. Rien sinon des coups de matraque et des jets de grenades. Rien sinon la promesse d’un saccage car, malgré l’allure déjà piteuse de l’Hôpital Public, sa destruction n’était pas encore achevée. Et puis, le Covid a surgi, révélant à la France entière ce qu’elle refusait de voir ou d’admettre : un système de santé exsangue et des soignants devenus des héros par la dimension sacrificielle que prenait leur mission (en vérité, elle l'était déjà un peu, sacrificielle). Des pans d’eux-mêmes morts en même temps que leurs patients, des désirs tués, des idéaux envolés, des familles déchirées et, pour plusieurs dizaines d’entre eux, des vies évanouies. Alors, à 20 heures, les applaudissements aux fenêtres, aux balcons. Pour ceux qui n’avaient pas de masques, pas de blouses, pas de gants, pas de gel. Pour ceux qui s’habillaient de sacs poubelles et qui vivaient la peur au ventre. Pour ceux qui devaient choisir lequel d’entre leurs patients ils allaient intuber ou bien laisser mourir. Pour ceux qu’on laissait face au tourbillon chloroquine, avec la possibilité d’en administrer "en leur âme et conscience" – sans en connaître vraiment les effets. Dans le monde d’après qui semblait s’esquisser, la police ne matraquerait plus. Elle tomberait les armes et applaudirait. Les Français, pris de remords et envahis de reconnaissance, rejoindraient dans la rue leurs sauveurs. Surtout, le gouvernement, gagné par la lucidité (à défaut d’humanité), comprendrait qu’il faisait fausse route, acterait la réouverture de lits, les embauches nouvelles, l’augmentation des salaires … Ah ben non, en fait. C’était nous qui faisions fausse route, confinés naïfs que nous étions.

 

16 JUIN 2020 - BLOUSES BLANCHES, COLÈRE NOIRE. L'HÔPITAL REPREND LA RUE. [COMPIÈGNE] © Le Pavé Libre

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.