Acte X des Gilets Jaunes - Paroles et colères de cortège parisien

Petite chronique vidéo de la manifestation parisienne du 19 janvier 2019. Modestement, recueillir les paroles de ceux que je rencontre et montrer combien la réalité de la rue est éloignée de l'image que certains médias et le gouvernement s'attachent à donner du mouvement des Gilets Jaunes.

https://www.youtube.com/watch?v=QwyUtQO13Is&t=67s

ACTE X. Glacial.

Rencontres très nombreuses. Des sourires, quelques notes de musique, un peu de fantaisie. Et puis, surtout, des colères, des fatigues, des incompréhensions. De l’humanité quoi.

D'Italie, on s'élance. Le terme aux Invalides. Le cortège s'achève - il doit encore durer. N’est-il pas prévu d’aller chanter une Marseillaise sur l’esplanade ? Dispersion à 17. Il n'est guère plus que 16. Pourtant, voici déjà les flics. Ils ont bloqué la progression, constituent la nasse. Une église d'asile, ouverte pour protéger ceux qu'ils voudront gazer. En songeant à la violence rencontrée la semaine dernière, on s'est bien équipés. On pourrait tester l'étanchéité des lunettes ou bien celle du masque. Savoir si le plastron enfilé sous le pull supporterait les coups, matraque ou LBD. Mais on cherche l'issue quand les rues sont progressivement condamnées. On croise les canons à eau, prêts à éjaculer. La BAC et puis les autres, grouillant ici et là, la mine très affairée. Bientôt, tout sera bouclé. Du métro, on observe - ils les ont bien gazés …

 

 

ACTE X - PAROLES ET COLÈRES DE CORTÈGE © Moments of being

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.