Le Front National à l’Assemblée II-01 : l’ultime combat pour la proportionnelle

" Ave Caesar, morituri te .salutant!" … À l’ordre du jour : le rétablissement du scrutin uninominal majoritaire. Trois séances assez courtes (du 20 au 22 mai 1986 : d’emblée, le Gouvernement engage sa responsabilité. Mais trois séances déterminantes pour les années à venir : le groupe Front national a peu de chances, sans la proportionnelle, de faire partie de la prochaine Assemblée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.