Le Front National à l’Assemblée(1986-1988)_ II-02 : loi de finances rectificative

« Avec vous, l'espérance libérale n'est jamais assouvie !.» … C’est ainsi qu’un député FN [BACHELOT] apostrophe le Gouvernement CHIRAC. La langue est un peu crue, l’intervenant faisant appel explicitement « la contraception par l' acte interrompu » ! Nous sommes pourtant dans un débat plutôt technique, puisqu’il s’agit d’ue « loi de finances rectificative »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.