Le Front national à l’Assemblée I-05: privatisation et capitalisme populaire

Du 5 au 14 mai 1986 : neuf séances pour défaire ce qui a été fait par le gouvernement Mauroy en 1981. Les uns parlent de « privatisation », d’autres de « dénationalisation ». Les députés frontistes, quant à eux, préfèrent le terme de « désétatisation ».

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.