Les socialistes à l’épreuve du pouvoir : l’exemple de l’agriculture_1981-1986 (Assemblée nationale) : rétro-débats 0

La perspective des élections présidentielles...... l''anniversaire ( le trentième) de l'arrivée de la gauche au pouvoir ...... Tout cela nous fournit l'occasion de procéder à un de ces "rétro-éclairages" qui constituent la structure même de ce blog.

La perspective des élections présidentielles...
... l''anniversaire ( le trentième) de l'arrivée de la gauche au pouvoir ...
... Tout cela nous fournit l'occasion de procéder à un de ces "rétro-éclairages" qui constituent la structure même de ce blog.

Seulement, là, nous allons abandonner les années 2002-2003 et remonter jusqu'à 1981.

Il se trouve que c'est par la législature 1981-1986 que j'ai commencé à m'intéresser aux débats de l'Assemblée nationale. J'avais alors étudié les débats relatifs à l'agriculture et à la ruralité.
L'initiative prise par Mediapart ( publication d'un ouvrage sur les 101 propositions de Miterrand et réunion-bilan avec les - seuls !!! _ socialistes ) m’ont remis en mémoire ces travaux (non publiés).

Bien sûr, certains trouveront que l’angle d’approche ( l’agriculture) est un peu trop restrictif – voire même un tantinet hermétique, dans la mesure où ce qui concerne l’agriculture n’est jamais exactement comme le reste, ce qui a pour conséquence de faire de ce domaine une affaire de spécialistes.

Mais, en relisant ce que j’avais écrit à la fin des années 1980, il m’a semblé :
1. que c’était toujours d’actualité ;
2. qu’il y avait moyen d’atténuer ( au niveau de l’exposé) les particularismes agricoles et de rendre le récit accessible à tous.

Le récit en question, c’est l’histoire de députés socialistes très motivés pour mettre en œuvre une nouvelle politique agricole et qui se sont trouvés confrontés aux pressions exercées simultanément par LA « profession agricole » et par le Marché commun (la fameuse « PAC »). Plus le virage opéré en 1983 par Mitterrand et Mauroy ( maintien dans le Système monétaire européen et – en conséquence - politique de rigueur).

Comment vivent-ils, disent-ils cette tension entre le vouloir – le projet – et le réel ?

Quels enseignements peut-on en tirer en ce qui concerne les conditions d'une véritable alternative.

Tel est l’objet des ces « rétro-débats »

Rétro-débat 1 : le rural, une force tranquille ?
Rétro-débat 2 : la "nouvelle polique agricole"
Rétro-débat 3: "quantum" et politique différenciée des revenus
Rétro-débat 4: les impatients et les mutants
Rétro-débat 5: BARRE ... ROCARD ... et les autres
Rétro-débat 6 : feux les offices fonciers
Rétro-débat 7 : montagne et "autodéveloppement"
Rétro-débat 8 : le choc de la modernité ... et des quotas laitiers
Rétro-débat 9 [ fin de législature ] : l'Europe,encore l'Europe, toujours l'Europe

On trouvera un résumé dans :
1981 : la « furtive embellie »

et des éléments de contexte dans :
contexte

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.