Je suis français, européen de confession musulmane et je veux être respecté !

Je veux être respecté par les médias mainstream qui n'évoquent pas nos manifestations, ni nos démarches fraternelles. Je veux être respecté par toutes ces institutions qui tentent de nous diviser. Je veux être respecté par les caricaturistes qui tirent inlassablement sur la même ambulance.

J’ai toujours condamné tout acte barbare perpétré sur le territoire français, comme partout dans le monde.

Je veux être respecté lorsque je manifeste afin de rendre hommage à toutes les victimes de ces indicibles horreurs (Samuel Paty, Basilique de Nice,…).

Je veux être respecté et briser le silence des médias qui ferment les yeux au lieu de couvrir nos démarches fraternelles lorsque nous organisons des manifestations à Lille ou des démarches solidaires avec les églises de Marcq-en-Barœul par exemple.

 

@RIM-Sarah Alouane chercheuse à l'UTC et intervenante sur la chaîne France 24 s'étonne sur tweeter  «  The kind of story that doesn't get covered by mainstream media here. A French Muslim from Northern France & his friends gathered to symbolically protect churches & Christians during prayers on All Saints' Day. Similar initiatives took place across France ». https://t.co/OQRKTL8yut"

Traduction : « Le genre d'histoire qui n'est pas couverte par les médias mainstream :un musulman français du nord de la France et ses amis se sont réunis pour protéger symboliquement les fidèles aux abords des églises pendant les prières de la Toussaint. Des initiatives similaires ont eu lieu dans toute la France. »

 Rien ne peut justifier ces attentats. Ni la foi, ni la raison, rien ! Nietzsche disait « il n'y a pas de faits, seulement des interprétations ». Il a parfaitement raison. Quels enseignements pouvons-nous tirer de ses terribles attentats aujourd'hui ?

Ces actes n'ont su que davantage diviser notre société, dans un climat social délétère.

A l’instar de Julien Pasquet journaliste à Cnews qui déclare avoir peu vu « les musulmans de France » manifester. Et bien la voyez-vous, je ne me sens pas du tout respecté. Je trouve cela déplacé, inconvenant et mensonger. C’est factuellement faux puisque des milliers de musulmans dont moi, se sont manifestés sur Twitter afin de justifier de leur présence ce jour-là. Julien Pasquet devrait faire preuve de plus de responsabilité. Il est malsain d’ériger une communauté contre une autre.

Je suis musulman, certes, mais c’est avant tout en qualité de citoyen français impliqué dans un mieux vivre ensemble que j’ai manifesté et non en tant que musulman. Parce que cela donne le sentiment qu’il y a un « ennemi de l’intérieur » alors que nous sommes tous français « libres et égaux en droits »

 Je veux faire respecter les victimes et débusquer les déclarations ici ou là pensant qu'ils "l'ont bien cherché".  Faux ! Comme nous l'enseigne notre prophète, rien ne peut justifier de telles atrocités. Notre prophète Mohamed (paix et bénédiction sur lui) nous a toujours enseigné la sagesse et la patience. Un hadith va dans ce sens : « Un jour, une personne insultait Abou Bakr (Premier compagnon du prophète) alors que le Prophète gardait le sourire. Après avoir subi beaucoup d’insultes sans répondre, Abou Bakr en fit de même. Le Prophète montra alors sa désapprobation, en s’en allant. Abou Bakr, qu'Allah soit satisfait de lui, le suivit et demanda : « Ô Messager d’Allah, il m’insultait et tu es resté assis. Quand je lui ai répliqué, tu as désapprouvé cela et tu t’es levé. » Le prophète répondit : « Il y avait un ange avec toi qui lui répliquait. Quand tu lui as répliqué, Satan a pris la place de l’ange. » Il lui dit alors : "Ô Abou Bakr, si une personne subit un tort et qu’elle l’endure uniquement pour plaire à Dieu, exalté soit-Il . Dieu, exalté soit-Il, l’honorera et lui permettra d’avoir le dessus avec Son aide."

En Islam, nous devons faire preuve de patience et répondre par ce qui est meilleur. Nous sommes 25 millions de musulmans en Europe. La plupart de ses actes sont commis par une minorité venant plus particulièrement de l'étranger (je pense aux assaillants des derniers attentats par exemple).

Je veux être respecté en tant que français et républicain parfaitement intégré. Comme le démontre Michael O’Flaherty directeur de la FRA, l’agence européenne des droits fondamentaux de l’union européenne : « Les résultats de notre enquête décrédibilisent totalement l’affirmation selon laquelle les musulmans ne seraient pas intégrés dans nos sociétés. Au contraire, nous observons un degré de confiance dans les institutions démocratiques, qui est bien plus élevé que celui de la population en générale. »

 

A muslim woman during a pro-EU demonstration in Rome, March 2017

 

Cette autre étude sociologique allemande menée par la fondation Bertelsmann vient également corroborer les propos du directeur de la FRA : « Il n’y a aucune preuve à l’appui de l’affirmation commune selon laquelle les musulmans vivent dans une société séparée et parallèle. »

 Je veux donc être respecté par  tous ceux qui s’accaparent la parole dans les médias pour utiliser cette rhétorique de l'islamisation. Arrêtez les provocations.

Amnesty International met en garde les autorités françaises de ne pas contribuer à stigmatiser une population : « Nous demandons aux autorités françaises de veiller à ce que les personnes musulmanes ne soient pas présentées comme un groupe suspect en pointant la pratique d’une religion, pourtant protégée par la loi, comme un risque sécuritaire. Un tel discours fait peser sur les personnes visées un sentiment de suspicion et de rejet. Surtout, il encourage la montée d’actes stigmatisants ou discriminatoires et les violations de leurs droits fondamentaux. »

 Je veux être respecté par les caricaturistes qui font leurs choux gras des insultes. Je les invite à plus de responsabilité et à moins de discourtoisie. Ségolène Royale a déclaré face à Laurence Ferrari que « certaines caricatures de Mahomet sont insultantes » elle a également affirmé   « comprendre que certains se sentent insultés par les caricatures pornographiques » Tout comme Le Président de la république, Emmanuel Macron qui a déclaré la même chose à la chaine Al Jazeera « Je comprends et respecte que l’on puisse être choqué par ces caricatures […] »

Monseigneur Le Gall archevêque de Toulouse a parfaitement raison lorsqu’il affirme : « Les caricatures sont des caricatures contre les musulmans et contre la foi chrétienne. La libérté d’expression atteint des limites comme toute liberté humaine. »

 Il est grand temps d'élever le débat. De faire un « reset ». Ce qui fait la force de notre société, c’est ce qui nous rassemble, pas ce qui nous divise. Il faut réconcilier l'ensemble des citoyens français pour un meilleur lendemain.

 

Saïd EL Boundati

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.