diegabisson

Dessinateur, rêveur

Etampes - France

Sa biographie
Né l'année de l'élection de M. Giscard d'Etaing, je n'ai connu ni Jean Jaurès ni Léon Blum. Aussi, j'eu bien aimé rencontrer Jean Moulin, qu'il me donne deux-trois conseils de résistance à la montée facho de ce merdique XXIème siècle. Je suis passé par LE Conservatoire de théâtre, où j'ai fumé plus de joins que je n'ai interprété de Tartuffes. Sinon, j'ai profité de mon diplôme pour me faire embaucher par la TV, où j'ai eu l'honneur de jouer des toxicos et des sauvageons dans des productions qui feraient rougir MM. Scorcese, Fellini, Lynch, Lubitsch, Kubrick, Godard, Scola, Visconti, Oury. Hourra. Je manie maintenant le crayon comme Rocco le zguègue.
Son blog
1 abonné Vermine proprette
Ses éditions
Voir tous
  • J'n'aime plus et tant-pis

    Par
    Un peu de vivifiante misanthropie de la part d'un gars qui n'aime plus que les trognes qu'il voit par écran interposé.
  • Deux poèmes en forme de problèmes

    Par
    J'essaie par tous les moyens de m'immiscer dans le travail de l'équipe du présent journal, donc je drague (tant que j'en ai la force). Deux petits poèmes.
  • Socialement vôtre

    Par
    J'espère que personne n'est allergique aux rimes... en voici quelques unes sorties de mon exaspération à la suite de la lecture d'un article du Monde Diplomatique intitulé L'aire de la finance autoritaire. Je vibrais de pouvoir les partager...