gazette du Fou du Roi

En ce jour 16 septembre contrat d'achat de sous-marins rompu§ arrêtons cette décente de notre chère France Un peu de réflexion sur une situation connue mais pas reconnue!

Mesdames et Messieurs  les Politiciennes et Politiciens!

Avant de vous lancer en campagne électorale, posez-vous de manière pragmatique les questions sur la vraie situation de notre Pays; La France est dans un état de déliquescence élevée et ce n'est surement pas cette campagne présidentielle qui pourra stopper cette descente irrémédiable.

Pourquoi cette affirmation?

Prenons un exemple: deuxième tour face à face LE PEN/MACRON: croyez-vous un seul instant que quel que soit l'élu, l'un comme l'autre  pourront gouverner? MACRON aura 20% des 40% de votants et ce si le taux d'abstention n'est pas plus fort, et chaque semaine les< manifestants le lui rappelleront, peut être avec plus d'agressivité si la situation se détériore encore. Madame LE PEN ne trouvera pas de majorité à l'assemblée et la gauche et les insoumis et les Français d'origine étrangère associés aux Républicains et à LAREM l'empêcheront de gouverner bloquant le fonctionnement de l'Assemblée Nationale.

Imaginons un élu de droite, de gauche ou des verts au Chateau! Que vont-ils trouvés , tout d'abord beaucoup de squelettes dans les placards et devant des programmes tous plus compliqués à mettre en place que d'en parler! Croyezy-vous que la dette pharaonique que la France a dans ses  livres de compte pourra permettre à l'élu d'apporter les fonds nécessaires pour redresser la France? aider les Pauvres dont je fais partie en tant que retraité?

Mais ceci n'est pas le vrai problème.

Pensez-vous un seul instant que les actions effectuées à grands renforts de finance apportent une solution durable? N'est-ce pas Monsieur MACRON après votre visite de trois jours à Marseille?  Alors que faire?Monsieur Le Chef de l’État, une question Pouvez-vous vraiment gouverner en ce moment?Heureusement que la 5éme Constitution vous donne des possibilités de remplacer  une gouvernance difficile si ce n'est impossible

Alors la priorité est de mettre immédiatement en place des solutions concrètes et pour une durée  de SIX mois, face à la situation actuelle, la sagesse demande une "task force", composée d'un Haut Responsable  de la Cour Constitutionnelle, de la Cour des comptes,un Haut fonctionnaire de Justice, un Haut fonctionnaire de l'économie et des finances, un haut fonctionnaire du Conseil d’État etc dirigé par une personnalité reconnue par tous, afin de légitimer les actions des Armées,et Forces de police et de l'Ordre pour réagir,débusquer,arrêter, juger et assainir... en un mot remettre le Pays en état d'être gouverné .

Quant on constate la détresse de la population tous les jours et de constater que les Politiciens , au pouvoir ou non, ne réagissent qu'en promesses ,, qu'ils ne pourront pas tenir, il est clair que nous allons vers une catastrophe annoncée

D.P

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.