le macho-patriarcat va pas disparaître comme ça

ni l'homophobie ... dans un siècle, les gens se diront qu'on vivait en 2018 peut-être pas au moyen âge, mais ça leur paraîtra les années (19)40

salut mes ami(e)s  wink - comme dit, ma nana bosse elle encore dans le milieu dit hospitalier  tongue-out→ elle a plus de patience que moi, je crois, il en faut pour " supporter " le travail en soi-disantes équipes, dont une sinon la plus  undecided grande partie consiste donc entre nanas  kiss       à échanger des ragots tous azimuts à propos non seulement des malades, mais des membres des équipes elles-mêmes ... enfin quand je dis qu'elle supporte, elle passe son temps et dépense une énergie que perso je trouve con-sidérable à essayer de se dégager des fines allusions sur sa vie privée - pourquoi elle a pas de mec c'est pas normal  etc. heureusement qu'elle a des enfants, sinon ce serait rondement le bûcher  surprised mais malgré tout et tous ses efforts  cry elle est donc fortement suspectée d'être une sale gouinasse  laughing je cite  undecidedcomme l'insinuent/le répètent/insistent lourdement und à longueurs de se(r)vices à l'envi les autres nanas  kiss au moyen vous savez  wink de tout l'arsenal habituel : grosses blagues grasses qui salissent et multirépétées donc sur les " brouteuses de pelouse " zum Beispiel,        " discussions " finement amenées et reprises à l'infini sur la sexualité imaginée des [sales] lesbiennes qui serait donc particulièrement dégueulasse  yell et bien sûr toujours anormale, esbaudissements généralisés à intervalles réguliers accompagnés de regards coulissants dans sa direction sur le fait qu'à son âge elle se soit toujours pas retrouvé un Homme, y a forcément kèkchose qui va pas  tongue-out - devant des couples fortement suspectés d'être homosexuels  surprised et examinés plus ou moins discrètement sous le nose par toute l'équipe ensemble et successivement avec comparaison ensuite des précieuses indications récoltées, re-discussions interminables  undecided au sujet de qui fait l'Homme/qui fait la femme  (avec toujours jets de nœils plus ou moins écarquillés vers elle afin d'apprécier ses moindres réactions et d'en tirer des conclusions qui seront bien entendues discutées aprèsplus ou moins hors de sa présence  wink), recherche éperdue et permanente par ses collègues même amies  kiss assez proches, du moindre indice qui pourra les faire avancer dans leur quête de la moindre certitude de sa sexualité déviante  frown NB évidemment, défendre les homosexuel(le)s  surprised quand ils/elles sont raillé(e)s/rabaissé(e)s/insulté(e)s/attaqué(e)s pour quasi n'importe quelle " raison " même sans aucun rapport avec leur orientation sexuelle, est bien sûr cons-sidéré comme un bon début d'aveu  laughing  me demandez pas pourquoi, les potes, elle a pas vraiment toute à fait envie d'avouer [sa très grande faute  cry]

gif-nana-hiii-21-2-18

non mais souvent un peu fatiguée quand elle sort du boulot  frown elle me dit que comme toubibe,    on est assez préservée des ragots certes, je suis assez bien son nœil, mais je rappelle quand même que dans un hosto, la meneuse  kiss complètement folle, et sadique avec les malades de l'équipe infirmière  kiss avait demandé à des copains  kiss à elle de me déboulonner deux roues  laughing - OK d'accord, certes aussi, c'était pas seulement parce qu'elles avaient écoutées toutes ensemble une de nos conversations téléphoniques privée avec ma puce, et qu'elles y avaient détectée l'anomalie hénaurme que constitue sans doute notre amour  surprised mais c'était donc aussi parce que je m'intéressais d'abord aux malades et " justement ", non pas à partager des ragots tous azimuts avec elles, auquel cas, j'aurais eue relativement plus la paix  wink → c'est vrai que ma nana est pas toubibe, pourtant je vous jure elle est bien meilleure qu'une tonne de grand(e)s Docteurs  laughing et donc la pauvre je peux vous dire qu'elle souffre, au milieu de tous ces ragots que donc finalement elle ne supporte pas mieux que moi  frown - parce que fatalement quand une nana tu es donc censée (et doncnon pas sensée) te cons-plaire dans des bavardages sans fin de " nanas " à longueur de se(r)vices, déjà, bref t'intéresser aux vies privées de toulmonde et parler chiffons aussi, et sinon, keski intéresse les nanas ?  forcément, qui couche avec qui, pour commencer donc, et si tu es une nana tu dois donc obligatoirement " avoir " au moins un mec, sinon un marri  kiss et au moins des enfants, ça c'est indispensable, sinon c'est pas normal non plus, tu n'as pas réussi " ta vie de femme "  tongue-out → ça c'est le schéma de base, les autres nanas sont donc là pour te le rappeler, incessamment je dirai, avec peu de variantes possibles, comme zum Beispiel quand ton marri se barre c'est obligatoirement de ta faute parce que t'as pas fait ce qu'il fallait pour le retenir (c'est-à-dire que si le marri fait n'importe ouate, c'est toi la nana qui a toujours tort  laughing) → logiquement, si tu es toute seule, c'est que ça va pas du tout ou au pire, donc que tu es homo, et encore pire, que tu ne veuilles pas le dire à l'équipe parce que l'équipe de nanas, elle, sait comment et avec qui il faut coucher - non mais vous allez dire que je schématise, mais d'après ce que me raconte donc ma nana, qui doit se farcir ça à chaque fois qu'elle va au boulot, tout tourne quand même encore & toujours autour du papa qui rentre dans la maman pour donner des enfants ⇒ et après, la maman doit s'occuper des enfants, et garder son marri  kiss en restant quand même encore bonne  innocent (et travailler aussi  laughing) (" pour amener un deuxième salairemoney-mouth c'est tout bénef)

nana-perfection-gif-2-3-18

non mais y a un truc aussi qui m'a frappée  laughing quand elle me parle de tout ça, et c'est donc toultemps la même chose  undecided puisque comme nana tu es obligée de participer aux bavardages entre nanas puisque les nanas aiment rien tant que de parler familles, amour, enfants et chiffons entre elles - évidemment les hommes  kiss ne participent pas à ces affaires de nanas, d'ailleurs on voit bien que la plupart des " raisonnements " précédents ne peuvent s'appliquer à eux  innocent sauf si dans le cas le pire, on tombait sur un couple d'anormaux homos avec un qui ferait la femme à qui on pourrait apprendre la vie  laughing mais dans son se(r)vice même les nanas toubibes apportent leur quote-part de ragots, pas forcément que pour avoir la paix avec les infirmières  kiss pour qui on ne peut être qu'une sorte de sous-toubib soit maternante soit garce  laughing - mais toujours en papotant avec elles, de trucs féminins donc c'est mieux  laughing pour (espérer ?) se les mettre dans la poche au moins  wink d'ailleurs elles sont assez appréciées parce que " justement " elles  kissdiscutent finalement beaucoup chiffons et affaires de " cœurs " - et à ce titre appelées toultemps par leurs prénoms  kiss voilà il faut être de BONNES copines pour travailler en équipe  laughing alors que tiens encore les toubibs mâles on les appelle " Monsieur "  innocent et jamais on ne leur demanderait avec qui ils couchent ou de discuter à longueur de se(r)vices de leurs affaires domestiquo-privées, c'est zarbi non ?  sur ce les aminches, je dois vous quitter, je reviendrai pour les corrections déjà et éventuellement des petits rajouts et en attendant je vous fais tout plein de très gros bisous d'amour  embarassed autour duquel tourne toute la vie de la femme

rire-diable-gif-8-5-17-chat

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.