DES-ORIENTATION(s)

salut mes cocos d'amour adorés du pré-WE  embarassed non mais c'est vrai, ça : quand on est malade on est centré(e) sur ses symptômes, on dit  d'ailleurs " souffrant(e)cry ... et simultanément on est tendu(e) vers un but unique  des fois dans une solitude totale : leur soulagement wink RAPIDE si possible - et donc quand on se retrouve devant des bavard(e)s, des producteurs/trices de sophismes, des procrastinateurs/trices comme les vendeuses  kiss de pharmacie  money-mouth avec leurs interrogatoires de police ou même des toubib(e)s d'urgence ou pas qui visitent ta maison et commencent à te faire la causette pour se montrer agréables aussi  on est de plus en plus PERDU(E)  surprisedet on ne peut pas s'entendre → entre la personne qui est fixée sur ses symptômes mais qui voudrait en sortir et les ceusses qui atermoient  undecided la distance se creuse de + en + et le/la malade se demande comment c'est possible de badiner dans une telle situation (même sans bâton pour te taper) alors que l'autre en face (donc ici le/la " soignant(e) ", le/la toubib(e), la vendeuse se prenant pour un Docteur, le pharmacien etc.) se trouve très  MALIN(E)  innocent ... on dirait qu'ils/elles (et SE) RENDENT PAS compte  frown

no-shame-gif-11-101-17

et quand ils/elles s'en moquent, ils SE MOQUENT  undecided - on  wink en a de multiples  surprisedBeispiels, allant du petit gamin sidéré par le choc, sa main écrasée après un accident, et    le crétin  kiss du SAMU qui lui demande si c'est la voiture qui l'a tapé ou si c'est lui qui a tapé la voiture  laughing (humour) en passant par les guignols de SOS (oui, au secours-médecins  kiss qui examinent mes étagères quand perso maïlleuselphe je suis en état de choc - ou bien avec le rhumato  money-mouth proche de la retraite  laughing qui me demande de me déshabiller entièrement c'était avant ma ménopause  wink avec mes cervicales cassées, pour égrener ses souvenirs de chambrées d'internat und m'expliquer que c'est rien  laughing mais que, SI, évidemment, je tombe dans l'escalier avec ça ...  laughing (honoraires libres) ... jusqu'au SAMU himself  qui badine aussi, appelé en pleine panique, me demandant c'est que j'ai fait DIFFICILEMENT mes études et comment c'est de monter son petit cabinet en ville wink (professionnalisme) quand je les appelle, oui nouvellement installée, à 3 heures du matin aux prises avec une dissection aortique/une pancréatite aiguë → évidemment,        ces gens-là  kiss vont t'expliquer que pour pratiquer la Médecine, il FAUT (comme s'ils se forçaient) de la distance  innocent → c'est marrant  undecided perso je n'ai jamais eu ce genre de fierté triomphale  tongue-out comme si je m'étais approprié(e)s malade et maladie  wink ou que c'était comme des cadeaux pour moi et que rien d'autre n'avait d'importance que le son de ma voix  laughing

gif-cafe-11-10-17

non mais c'est ça ce que j'ai appelé empathie inverse mes cocos  wink - on la retrouve si souvent - tu dois les trouver intelligents et DRÔLES  surprised et vous savez, dans ces cas-là ils    y a que des mecs pour l'instant croient RASSURER les patient(e)s qui justement, attendent d'eux un soulagement  tongue-out et voyant les mecs se balader dans des envolées lyriques à des kilomètres de là ne pipent mot, espérant que ces professionnels  innocent vont redescendre un jour sur terre et s'occuper de leurs cas → d'où c'est que les premiers pensent encore plus les avoir rassuré(e)s, puisque les malades ne disent rien  wink et ATTENDENT, donc

best-years-11-10-17
imaginez comment  le petit gosse avec sa main écrabouillée, en pleine sidération post-choc, aurait pu en nez fait rassembler ses idées pour dire au super  kiss urgentiste crâneur devant le troupeau de pompiers  kiss ébahis aussi, mais devant tant d'empathie  innocent donc hé dis donc mec, c'est quand tu te sors les doigts et me file un antalgique, conard ? et y aurait eu un risque  on le sent bien  frown que le mec jamais ne lui donne de la morphine ou n'importe quoi d'efficace, mais plutôt du paracétamou® à boire avec des bulles pour qu'on puisse plus l'opérer - vous imaginez aussi, dans l'attente d'un éventuel antalgique que j'ai bien sûr jamais eu, le mec sachant pas en prescrire  wink que j'aie dit au rhumato que c'était un vieux saligaud (non, c'est pas possib', c'était un DOCTEUR  innocent ... mais surtout, j'avais trop mal  wink) - ou bien, vous me voyez dire au SAMU  kiss eh dites les mecs, vous vous bougez un peu, le mec est en train de crever (en fait je l'ai dit  wink sous une autre forme  wink et en nez fait ils m'ont envoyé ... les pompiers  kiss encore & toujours eux  undecided avec aussi toujours leurs grasses blagues valeurs sûres et experts en conso alcoolique à propos de laquelle ils ont pas oublié d'interroger policièrement, toujours  mais le pauvre mec terrassé et moi atterrée à côté de lui  cry
refuse-gif-12-10-17

c'est vrai que vu comme ça, de loin  wink zum Beispiel avec le petit gars gris comme la cendre à la main broyée qui ne mot dit, c'est un peu comme le harcèlement sexuel avec les collègues qui regardent et qui en moyenne se gaussent  undecided des grosses vannes du persécuteur → pourquoi faire dans de la dentelle quand la subordonnée peut pas se défendre et qu'on a la loi force avec soi, et en plus la complicité passive du troupeau de moutons que ça dérange pas d'avoir une chèvre émissaire qui supporte tout ?  laughing ... les pompiers  kiss (excusez les assoc d'idées  laughingces connaisseurs, apprécient toujours les grosses vannes sur la voie publique, bien sûr, mais les infirmières  kiss qui accompagnaient notre héros du SAMU s'ébaubissaient itou, je vous rassure  laughing → les harceleurs sexuels aussi s'imaginent avoir des khouïlles  wink

a-bra-gif-12-10-17

ouais au FAIT c'est marrant, ça, je me disais qu'au moins elles  kiss les infirmières seraient outrées un peu compatissantes parce que c'était un petit garçon, elles qui aiment tellement dire répéter qu'elles sont particulièrement douces  embarassed avec les enfants comme quoi elles ont tout cons-pris, faut faire des différences entre les malades  laughing - mais non, c'est pareil, y a un gras harceleur qui s'acharne sur une déjà victime, c'est d'autant plus drôle → et tout ça, emballé face caméra  wink dans des grands discours autojustificateurs sur la grande empathie  innocent qu'on a, voyez  wink (donc c'était un reportage vu dans la Tévé à la gloire d'un SAMU  kiss) (faut que j'arrête de la regarder, celle-là aussi) et tout le monde marche ... sauf les malades  frown

lol-gif-11-10-17

non mais conscernant le harcèlement sexuel déjà  tongue-out y en a tant qui pensent que c'est des jeux de séduction et des gonzesses aussi  frown - ça va s'arranger un jour  laughing (LOL tjours)en attendant on peut encore  attendre quelques plusieurs siècles pour que les nanas soyent plus éduquées comme des princesses dont le seul apprentissage valide est l'Art du maquillage  laughing destinées à devenir des bonniches et des vagins-minute avant la ménopause  wink - und des futures poules pondeuses, au mieux  laughing - et qu'on arrête d'élever les mecs comme des petits princes, futurs rois, à qui tout est permis/offert donc ATTENDONS aussi  innocent

gif-miss-france-13-10-17

... dans le genre khouïllonnade, quand je pense  undecided à toutes les occases manquées parmi mes consfrères et sœurs  wink aussi (comme P.  kiss mon ancienne copine, style pouces dans les bretelles et jambes écartées und grand sourire satisfait  laughing devant les malades) de jouer moi zaussi me too le style patriarcal donc avec badinage, groasses vannes, air supérieur devant les malades → non mais quelle khone vous avez vu !!! alors que c'est si facile  wink - quoi main broyée, quoi, fractures de vertèbres, quoi dissection aortique/pancréatite, qu'est-ce que c'est, et qu'est-ce qu'on en a à phouttre undecided si on peut plus se marrer un peu quand même  innocent - et qui ira nous dire quoi que ce soit ?  wink les malades de t'te façon on a pris l'habitude de leur tomber dessus en masse, et la plupart du temps anonymes de surcroît, non seulement on a un langage alambiqué (disons médical, mais qu'on peut modeler à not'facon  wink) mais en plus y a que nous qui parlent  avec toujours les infirmières  kiss pour nous soutenir efficacement de moults protocoles coercitifs en plus des maladies qui amoindrissent les gens et expertes dans               " l'ÉDUCATION du patient ", und toujours soumises devant notre mâle autorité  tongue-out - oui, j'en ai loupé des parties de rigolade  surprised pourquoi mondieu j'en ai pas profité, quelle gourde  kiss pourquoi  comme P.  kiss j'ai pas fait comme les mecs, moi qui suis en plus une paidalle  laughing et me suis-je pas précipitée sur zum Beispiel la dissection aortique/la pancréatite sur le pauvre mec se tortillant à terre blanc comme les murs qui pouvait même plus crier  laughing et ne l'ai-je pas cons-sidéré comme font mes mâles collègues d'hab, de toute ma Hauteur en lui jetant zum Beispiel : alors comme ça mon petit monsieur, on a du stress, on est doudouille, on boit de l'alcool, on a bobo à son ven-ventre ?  ça reste un mystère - surtout pour mes collègues  wink

gif-critique-11-10-17

je cons-prends mieux que quand je bossais à l'hosto  money-mouth et au SAMU on m'appréciait pas  crynon je ne partais pas dans ce genre  de rigolades à des hauteurs infinies et me précipitais sur les malades mais pour les aider, or les équipes aiment pas qu'on STRESSE, voyez, qu'on s'intéresse d'abord aux malades qui de t'te façon PEUVENT  undecided attendre (puisque l'accident a déjà eu lieu ou que l'admission a été faite)   travailler en équipe c'est ça cocos  undecided c'est montrer qu'on est fort(e)s ensemble et qu'on se marre bien ensemble  face à des malades qui peuvent pas se défendre - et si on a rien à se dire, c'est pas grave  laughing on dispose des malades qui sont justement comme un réservoir inépuisable pour en tirer des ragots à l'infini   wink - après tout bosser c'est chillant, on a qu'à juste rentrer les coordonnées dans l'ordi pour la facturation  money-mouth et cocher les cases de tous les protocoles faits pour nous faciliter la vie, bien malin(e) sera celui/celle qui viendra nous reprocher kèkchoseet t'as pas intérêt à dire qu'ils/elles travaillent mal, c'est justement bétonné par une moultitude de protocoles pour se sentir irréprochables wink ESSAYEZ voir de passer par-dessus un protocole pour sauver aider un malade wink

gif-entendre-11-10-17

bon les aminches  wink je vous ai livré pas mal de réflexions un peu en vrac, c'est vrai qu'on peut être assez ... désorienté(e)(s) devant des intérêts qui disvergent autant avec d'un côté des ceusses qui se croient/se disent khouïllus  undecided quand en face t'en as plus beaucoup du fait de la maladie, déjà  frown (sans parler du reste  laughing - l'arrivée en groupe(s), anonymes  innocent - les titres & protocoles pour t'obliger,     les infirmières  kiss qui viennent TE finir ...) (choisissez vot'camp  laughing) - je vais encore réfléchir à tout ça  undecided je reviendrai  wink déjà je suppose qu'il y a des putins de corrections plein à faire  surprised und en attendant je vous fais à vous mes chers cocos adorés tout plein de GROS bisous d'amour  embarassed

gif-miss-france-papa-13-10-17

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.